Ituri/état de siège : interpellé par les autorités militaires, Luc Malembe de Lamuka libéré

“Je remercie sincèrement tous ceux qui m’ont soutenu durant cette dure journée où j’ai été interpellé par les autorités militaires de l’Ituri. Je viens de regagner la maison”, ainsi a tweeté, après sa libération, Luc Malembe, Journaliste indépendant et Coordonnateur de Lamuka/Bunia, qui a été interpellé ce jeudi 3 juin suite à ses positions concernant l’état de siège.

Pendant la journée, il a été convoqué chez le gouverneur militaire et conduit aux renseignements militaires.

Il sied de signaler que dans une série de tweets, Luc Malembe avait, mercredi 2 juin, dénoncé le silence de la présidence de la République face aux massacres de plus de 50 civils dans le territoire d’Irumu précisément dans les villages Boga et Tchabi.

“Plus de 50 civils massacrés lundi à Tchabi et Boga en Ituri, je viens de parcourir le Twitter de la @Presidence_RDC même pas écho, ni condoléances. Cette banalisation de la vie des congolais devient insupportable, même la médiocrité de la Kabilie n’avait pas atteint ce niveau”, a-t-il tweeté.

Mais avant cela, le coordonnateur de Lamuka à Bunia avait indiqué qu’il ne peut y avoir prolongation de l’État de siège sans évaluer ce qui a déjà été fait.

“Pas de prolongation de l’état de siège avant une évaluation sans complaisance de ce qui est fait. Il faudra nous dire sur les plus de 140 groupes armés au NordKivu et Ituri, combien ont été neutralisés en 30 jours”.

Liévin LUZOLO

1xbet Code Promo ENET2021