Ituri/Etat de siège : des commandos déployés infligent une lourde perte aux miliciens CODECO

Un groupe des FARDC. Ph. AFP/PHIL MOORE

L’état de siège dans la province de l’Ituri commence à produire ses fruits dans le milieu des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). L’offensive de l’armée contre les miliciens de la CODECO dans le territoire de Djugu (Ituri) a permis de récupérer quinze villages qui étaient sous l’occupation des combattants de CODECO, indique la radio Okapi. Parmi ces villages, poursuit la même source, l’on cite Aidha, Londoni Bali, Pont Nizi, Dhii et Dhera, Libi, Djukpa.

« Les assaillants en cavale, tentent de rejoindre les anciens maquis à Ndalo, Lodjo, Linga, Mbau et Ngakpa où ils comptent se réorganiser pour faire face à la progression de l’armée », indiquent les services de sécurité à la radio onusienne.

Notez que depuis leur déploiement ; il y a quelques semaines, les unités commandos des FARDC, poursuivent leur pression sur les forces du mal. Et pour éviter les dégâts collatéraux ainsi que des attaques sur des civils et des véhicules, l’armée a pris la résolution de suspendre le trafic sur le tronçon Lopa-Fataki pendant le déroulement des opérations militaires.

Rédaction