Ituri : encore près de 30 morts en plein état de siège

Maisons incendiées à Kalunguta lors d'une attaque des hommes armés/ photo de tiers

Des hommes armés assimilés aux miliciens Chini ya Kilima ont surgi à Ndoya, entité située dans le territoire d’Irumu en Ituri, province sous l'état de siège depuisle 6 mai de l'an en cours, la nuit du samedi à ce dimanche 28 novembre 2021.

Les assaillants se sont aussitôt attaqué à la population civile, rapporte la société civile locale qui déplore la mort de 5 personnes aux côtés des blessés. Ils ont profité de ce temps, pour incendier des maisons avant de se replier dans la brousse.

Dans leur folie meurtrière, ces hommes armés ont pillé des bétails dont des vaches qui demeurent entre leurs mains.

Un peu plus loin, à Ivu près de Drodro dans le territoire de Djugu, il y a eu découverte macabre des corps sans vie ce même dimanche. Les miliciens CODECO sont soupçonnés d'avoir mené l'attaque ayant coûté la vie à une vingtaine de personnes.

"Comme bilan provisoire, 22 personnes ont été tuées dont une est allée succomber à l'hôpital où elle a été dépêchée", rapporte Charité Banza de la société civile de la chefferie de Bahema Nord qui précise que les miliciens CODECO ont lancé l'assaut contre un site des déplacés. "C'est un bilan provisoire et la fouille continue", dit-il.

Face à cette situation, cet acteur de la société civile plaide pour l'intervention des autorités compétentes pour arrêter le cycle des violences armées qui actuellement vise les sites de déplacés dans le territoire de Djugu.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *