Ituri-Djugu : les FARDC infligent une lourde perte aux miliciens de CODECO

L'armée congolaise a tué 42 miliciens CODECO dans les affrontements qui ont opposé les FARDC aux assaillants. Deux militaires ont également perdu la vie lors d'une cinquième attaque ce mercredi matin à Fataki dans la province de l'Ituri.

La nouvelle tentative des miliciens a été signalée à Fataki. C’est la cinquième attaque. C’est depuis samedi dernier que les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) s’affrontent aux miliciens de CODECO au centre commercial de Fataki, dans le territoire de Djugu.

Les FARDC empêchent depuis des jours que les miliciens s’emparent de ce centre de négoce situé à 80 km au nord de Bunia.

Selon le bilan de KST, au moins 42 miliciens et deux militaires ont été tués au cours des différents affrontements à Fataki. Quatre militaires blessés ont été évacués par la Monusco, selon la même source. 

Chris Lumbu