Ituri: Des arrestations "arbitraires" dénoncées par une ONG-DH à Mambasa

Un village de la province de l'Ituri. Photo de tiers

La convention pour le respect des droits de l'homme (CRDH/Mambasa) dénonce les arrestations arbitraires à Makeke dans le territoire de Mambasa. Cette structure explique que certains leaders communautaires ont été arrêtés pour des faits non infractionnels.

" Depuis un certain temps il y a un climat de manque de confiance entre la population du groupement MaKeke et le Chef du groupement. L'autorité du groupement précité avait été arrêté dans le dossier des tortures corporelles. Toutefois, elle a bénéficié d'une liberté provisoire. Une situation qui a désenchanté la population au point de barricader certaines routes pour exiger que justice soit faite. Certains leaders ont été arrêtés dimanche dernier ",explique Kasereka Sivamwenda Gilbert, coordinateur de la CRDH/ Mambasa.

En outre, la CRDH indique que d'autres leaders vivent désormais en clandestinité craignant des éventuelles arrestations. C'est ainsi qu'elle appelle les autorités à prendre des mesures nécessaires pour apporter une solution urgente à ce dossier.

L'occasion faisant le larron, la CRDH rapporte le début de la collecte des signatures par la population afin de déchoir du chef du groupement Makeke.

Dieubon Mughenze , à Beni