Ituri : déplacés de guerre, le centre de santé de Lwemba débordé

Centre-ville de Bunia, capitale de la province d'Ituri. Photo Tiers

De nombreux déplacés de guerre craignant les atrocités commises par les rebelles ougandais de l’Adf, sont signalés actuellement dans la chefferie de Babila Babombi des entités Lwemba et Mambasa Centre, en territoire de Mambasa en Ituri.

Il va sans dire que ces victimes des Adf, sans assistance, vivent dans la précarité. Parmi elles, l’on compte des malades.

La Convention pour le développement des peuples forestiers (Codepef) a plaidé ce vendredi 21 mai 2021, pour une intervention humanitaire urgente. Elle a également demandé aux autorités de restaurer la paix dans cette partie de l’Ituri. «Il est donc temps que les autorités prennent leur responsabilité de sécuriser la population et ses biens. Elles doivent vite intervenir pour mettre fin à cette guerre», s’est écrié Laurent Kyeya,  coordonnateur de la Codepef

Les rebelles ougandais de l’Adf, ont intensifié les attaques dans la région de Mambasa. A ce jour, l’on a dénombré une vingtaine de personnes tuées, des biens de paisible population emportés.

Dans cette région, on signale également la présence de miliciens Maï-Maï. Cette recrudescence de l’insécurité a provoqué un ajout du nombre de déplacés qui vivent dans des conditions inhumaines.

Nos efforts pour entrer en contact avec les autorités politoco-administratives ainsi que de la sécurité de la place, n’ont pas abouti.

John Mary Ndika à kpandroma

1xbet Code Promo ENET2021