Ituri : Découverte macabre d'une vingtaine de corps sans vie à Boga

Inhumation Collective des personnes tuées lors du massacre de Yumbi en 2018 ©radio okapi

C'est sous une désolation totale qu'une vingtaine de corps sans vie ont été retrouvés dans le territoire d’Irumu en province de l'Ituri.

Allongés sur le sol, ces corps sont identifiés comme des civils ayant tombé dans le filet des rebelles ADF. Le chef de la chefferie Bahema, Kato Kaboya, pense que ces victimes retrouvées à Boga ont été exécutées par leurs preneurs d'otage.

Cette autorité explique, en outre, que les corps tardent d'être inhumés, consécutivement à la situation sécuritaire précaire vécue sur le lieu de drame.

À Boga et ses environs, la situation sécuritaire demeure volatile depuis les tueries de plus de 50 personnes par les rebelles ADF. Certains habitants ont abandonné leurs ménages respectifs pour, disent-ils, se mettre à l'abri du danger.

Entre-temps, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) bataillent pour ramener la paix sous cet état de siège qui sévit sur toute l'étendue de la province de l’Ituri. Pour y arriver, le chef d'état-major général de l'armée, le Général Mbala Munsese "a donné des directives" aux officiers qui dirigent les opérations.

Dieubon Mughenze