Ituri/attaques de Boga et Tchabi : l’ONG MSF monte au créneau

Ph. illustration, MSF

Dans la nuit de dimanche 30 au lundi 31 mai 2021, 50 personnes ont trouvé la mort dont les femmes et les enfants. Une attaque meurtrière contre les civils de Boga et Tchabi au sud du territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri.

Les assaillants ont également incendié le site des déplacés de guerre de Rubingo et ont enlevé plusieurs personnes.

L’ONG Internationale médecin sans frontière qui soutient l’hôpital général de Boga , a pris en charge 12 victimes grièvement blessées lors de l’attaque du lundi 31 mai dernier.

Cette incursion des présumés rebelles ougandais de l’ADF a été fermement condamnée par cette organisation non gouvernementale, ” Médecin sans frontière”

” Cette attaque d’une extrême violence contre les civils est inadmissible. Comment peut-on s’en prendre à des enfants, à une population déjà dépourvue de tout ?” S’indigne le chef de mission de MSF dans un document rendu publique ce jeudi 03 juin 2021 et consulté par élection-net.com.

Selon la même source, la sécurisation de cette partie de l’Ituri nécessite en urgence les interventions possibles des autorités militaires pour mettre fin aux attaques ciblées sur la population.

Cette organisation non gouvernementale se dit très” inquiète” face à la recrudescence de l’insécurité qui bat son record sur les enfants tout en déplorant les conditions très inhumaines que vivent la population de ces localités précitées.

” Nous sommes très inquiets, ces populations innocentes manquent de tout : accès aux soins, nourritures, abris. Ces violences supplémentaires sont insupportables. Cela doit cesser”, conclut-il.

John Mary ndika à Kpandroma.

1xbet Code Promo ENET2021