Ituri : ARCPHI décrète ce mardi "journée sans radio" sur toute l'étendue de la province

Siège de la radio Rwenzori Voice Radio, Ph. Tiers

Cette déclaration est contenue dans un document rendu public ce lundi après la mort d'un journaliste sauvagement assassiné dans le territoire de Mambasa en Ituri.

L'association des radios communautaires et de proximité (ARCPHI), se dit très consternée après l'assassinat dans la nuit du 13 au 14 août dernier de Joël Musavuli, journaliste et directeur de la radio télévision communautaire, Bucha RTCB émettant à Biakato dans le territoire de Mambasa.

Cette association appelle le gouvernement tant provincial que national à assurer la protection des journalistes sans discrimination et retrouver les acteurs de ce meurtre afin de subir la rigueur de la loi.

" ARCPHI demande à tous les médias, même à ceux qui ne sont pas des membres, d'observer une journée sans radio ce mardi août 2021 sur toute l'étendue de l'Ituri pour honorer la mémoire de notre confrère Joël Musavuli", peut-on retenir dans cette dépêche.

En rappel, l'Union nationale de la presse du Congo section de l'Ituri, avait adressé un tableau circonstanciel très sombre dans cette partie de l'Ituri où les journalistes concourent aux dangers de mort, rappelant la mort tragique d'un journaliste à Lwemba.

John Mary Ndika.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *