Ituri-ADF : l'armée "fouille la forêt pas à pas" à Irumu

Un militaire des FARDC /crédit photo Lieutenant Jules Ngongo

Après la libération d'une cinquantaine d'otages des mains des rebelles ADF dans le territoire d’Irumu en Ituri, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) réaffirment leur détermination à pacifier la zone sous l'emprise des hommes armés.

Le lieutenant Jules Ngongo affirme que cette détermination permettra de libérer d'autres civils qui demeurent en captivité. Ce, après une fouille systématique de l'armée.

"Nous encourageons les éléments des FARDC de fouiller pas à pas cette forêt pour récupérer d'autres compatriotes qui peuvent être encore dans le filet de la mort de ces bandits, mais aussi tout faire pour neutraliser ces hors-la-loi", a-t-il déclaré.

Enfin le lieutenant Jules Ngongo sollicite l'accompagnement de la population dans le souci de vaincre "les hors-la-loi" dans la région d'Irumu. "Nous demandons à la population, au nom du gouverneur militaire, de continuer à collaborer avec les forces armées, de fournir les informations fiables pour détruire cet ennemi qui endeuille la population", exhorte-t-il.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *