Ituri : 5 morts dans une nouvelle attaque des miliciens contre l’armée congolaise à Nyamamba

Ecouter cette information

Cinq personnes ont perdu la vie, dont deux civils, lors d’une attaque des miliciens contre une position des Forces armées de la RDC (FARDC) dans la matinée de ce jeudi 19 avril à Nyamamba, village situé à 7 km de Tchomia, au bord du Lac Albert.

Des hommes munis d’armes blanches et à feu ont fait irruption dans le village de Nyamamba sous une pluie et ont attaqué soudainement une position de l’armée.

Selon un chef coutumier joint au téléphone par Radio Okapi, l’armée a répliqué aussitôt avant de recevoir un renfort en provenance de Tchomia.

Les combats ont duré environ trois heures, rapporte un habitant du village. Le bilan provisoire fait état de trois militaires et deux civils tués. Dans la débâcle, les assaillants ont abandonné des flèches, affirme le chef coutumier joint par Radio Okapi.

Un calme précaire est observé depuis ce midi dans cette entité, précise Mbisto Panga le chef de la chefferie de Banywagi. Du côté de l’armée, ont affirme contrôlé la situation dans la région.

Ces attaques qui continuent à paralyser la vie quotidienne des habitants de la province de l’Ituri, récemment meurtrie par des tueries, instaurent une incertitude sur un possible retour de la paix dans cette partie du pays de plus en plus déchirée par les violences.

Olivier Kalume