Ituri : 5 civils et 2 présumés miliciens décédés dans une attaque contre le camp des chinois

Les Forces Armées de la RDC (FARDC) ont lancé l'assaut tôt le matin de ce jeudi 09 avril de contre un groupe armé non autrement identifié à Dala, une zone située à une vingtaine de kilomètre de Mungwalu-centre. Ces inciviques munis des armes, ont ciblé le camp de chinois dans le groupement Londroma en chefférie de Bahema-Badjere en territoire de djugu, dans la province de l'ituri.

Des sources locales rapportent à l'election-net.com que cinq civils ont été tués lors de l'affrontement entre ces rebelles et les éléments de l'armée regulière en ituri. Les FARDC ont neutralisé deux de ses présumés CODECO avant de se retirer. Ces miliciens qui, selon nos sources, ont passé nuit dans le groupement Ndikpa, dans la même chefférie

"Ils sont arrivés vers 2 heures locale du matin et ont passé nuit à Ndikpa et puis ils ont attaqué le camp de chinois", ajoute LOKANA Payi, président de la société civile dans un entretien téléphonique avec election-net.com.

Le Président de la société civile locale a, en outre, ajouté que ces inciviques ont systématiquent pillé les biens de la paisible citoyens avant de mettre en feu les maisons d'habitations des autochtones.

Le président de la société civile lance un cri de detresse au grouvernement national tant provincial à prendre des décisions fermes pour éradiquer complétèment ce mouvement. Nos efforts pour entrer en contact avec les autorités de l'armée regulière en Ituri sont restés sans succès.

John Mary