Ituri: 5 cas de viol enregistrés en une semaine à Djugu

Image symbolisant l'arrêt des violences sexuelles faites à la femme. Ph de tiers.

Le commissaire de la police nationale Congolaise qui livre la nouvelle ce samedi 04 septembre 2021 à nos confrères de la RTK Rethy précise qu'à l'espace d'une semaine, cinq cas des viols commis sur les mineurs ont été enregistrés dans quelques groupements du secteur de Walendu Pitsi dans le territoire de Djugu en province de l'Ituri.

Cette autorité policière qui révèle l'information indique qu'une fille de 7ans a été abusivement violée par son bourreau qui est acheminé à l'auditorat militaire pour qu'il réponde de son acte.

" Endéans une semaine, nous avons fait la saisie de cinq cas de viol dont le plus malheureux est le viol d'une fillette de 7ans d'âge et à l'heure actuelle, pour ce genre d'infractions nous ne tolérons pas et nous ne menangerons aucun effort pour les destinés à leurs lieux de destination choisis. Il y a plusieurs groupements qui sont cités, il y a groupement Buba qui est cité, mbr'bu et il y a aussi Zabu qui est cité et puis il y a un cas qui nous vient de Jiba. Tous ces cas sont à la disposition de l'auditorat militaire.Vous savez que le parquet ne travaille plus, c'est maintenant l'auditorat militaire qui travaille et tous ces cas sont déjà entre les mains de l'auditorat militaire parce qu'on ne peut pas admettre qu'ici à Kpandroma il y a un laisser-aller ça ne peut pas se faire" a expliqué Jean-Claude Bonjola.

Avant de prévenir la population de kpandroma et ses environs de bannir l'esprit des viols sur les enfants mineurs.

" La population, je dis sans mâcher le mot, qu'elle doit cesser immédiatement ces pratiques de viol car l'auditorat est déjà débout" a-t-il conclu.

John Mary Ndika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *