Ituri: 3 présumés kidnappeurs arrêtés par l’armée à Mambasa

Lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des FARDC en Ituri /Photo de tiers

Les forces armées de la République démocratique du Congo ont démantelé, ce mercredi 14 avril 2021, un réseau des présumés kidnappeurs dans la localité Tombola, une localité située à 22 kilomètres de Mambasa centre en province de l’ituri.

Cette révélation est faite ce jeudi 15 avril 2021 à l’élection-net.com par le porte-parole de l’armée du secteur opérationnel de l’ituri, qui précise que trois kidnappeurs du réseau insurrectionnel ont été interceptés avec deux armes du type AK47 puis un otage a été libéré.

” Au total, ils sont au nombre de trois dont l’un est considéré comme un motard et les autres les vrais acteurs. Deux armes du type AK47 ont été récupérées dans la forêt du village Tombola, située à 22 kilomètres de mambasa centre vers la route de Kisangani et signalons aussi qu’ un otage a été libéré lors de cette opération qui a conduit à l’arrestation de ces kidnappeurs”, a dit le lieutenant Jules ngongo.

Cette bravoure de l’armée intervient grâce à la collaboration civilo-militaire dans cette partie de l’ituri.
Le communicateur de l’armée indique que “ces inciviques” ont été arrêtés par la FARDC de la trentaine et unième brigade de la défense principale suite aux efforts en synergie des habitants de la région précitée.

” Sous l’impulsion de Joseph Mugisa, commandant de la 31ème brigade de la force principale basée à Mambasa, la force loyaliste a démasqué un réseau de kidnappeurs, ces bandits sont tombés dans le filet des forces armées de la République démocratique du Congo. Ici nous saluons au nom du commandant de la 31ème force de défense, Joseph Mugisa qui félicite la collaboration de sa population et tout en encourageant les autres”, souligne-t-il dans un entretien avec l’élection-net.com

Par ailleurs, il appelle la population de cette agglomération à consolider le mariage civilo-militaire pour mettre hors d’état de nuire définitivement ce réseau des malfrats opérant dans cette partie de mambasa.

“Nous félicitons la collaboration de la population et l’ encourageons a emblater le pas pour dénoncer tous les cas suspects auteurs dans plusieurs atrocités dans cette partie”, conclut le lieutenant Jules ngongo ,le communicateur de l’armée.

Selon nos sources locales dans la région nous signalent que la région est calme et sous le contrôle de l’armée régulière.

Il sied de rappeler que ces personnes arrêtées ont été transférées à l’ auditorat militaire basée en ville de Bunia pour qu’ils répondent de leurs actes devant la justice.

John Mary ndika depuis kpandroma