Ituri : 17 morts dans une attaque sanglante attribuée aux rebelles ADF à Irumu

Photo d'illustration

Au total, 17 personnes ont été tuées par des hommes armés assimilés aux rebelles ADF à Idohu dans le territoire d’Irumu en Ituri, a appris election-net.com, ce mardi 4 janvier 2022.

Les victimes étaient surprises par les assaillants le jour de la fête du nouvel an avant d'être tuées, rapporte la convention pour le respect des droits humains CRDH antenne d'Irumu. Parmi ces civils, certains ont été tués à Liehi, à une dizaine de kilomètres de Idohu centre.

"Ces rebelles ont tué 17 personnes à Idohu, colline Israël. 13 otages sont encore entre les mains leurs ravisseurs", affirme Christophe Munyanderu, coordonnateur de la CRDH.

Il indique par ailleurs que 12 civils se sont sauvés des mains des rebelles ADF. Ils rejoignent la communauté après 72 heures de captivité.

En appelant la population à la vigilance, la CRDH exhorte aux autorités à se pencher sur la situation sécuritaire dans plusieurs agglomérations du territoire d'Irumu.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *