Ituri : 12 ADF tués dans des attaques "soldées par un échec perçant" contre les positions de l'armée

Lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri/ photo de tiers

Le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri est revenu sur le bilan définitif des affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles ADF dans les localités de Otomabere et Mambelenga en territoire d'Irumu, ce vendredi 7 janvier 2022.

Le speaker de l'armée affirme que les troupes de l'armée régulière ont résisté à ces attaques. C'est qu'elles ont réussi à neutraliser une dizaine d'assaillants.

"Ces ADF et leurs alliés ont tenté, en vain, toute leur velléité d'attaquer nos positions. Ces attaques se sont soldées par un échec perçant. Nous avons neutralisé 12 combattants", a déclaré le lieutenant Jules Ngongo.

Dans sa voix habituelle, le lieutenant Jules Ngongo réaffirme la détermination de l'armée à "imposer la paix" en Ituri. Il lance un appel, à cette occasion, aux groupes armés de déposer les armes, sinon, dit-il, ils seront poursuivis.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *