Isiro: Le CPJ prône la sensibilisation de la population autour des travaux de modernisation des artères de la ville

Butin Bohindo, président intérimaire CPJ

À travers une déclaration faite ce mercredi, 08 juillet le Conseil Provincial de la Jeunesse du Haut-Uele s'est dit satisfait de travaux de réhabilitation des infrastructures routières et immobilières dans la province.

Par la même occasion, la jeunesse provinciale a condamné les recettes déclarations de certains acteurs de la société civile au sujet de ces grands chantiers tout en demandant aux autorités provinciales de tout mettre en œuvre pour accentuer la campagne de sensibilisation de la population affectée par ces travaux.

Ci-dessous, l'intégralité de la déclaration

DECLARATION DU CONSEIL PROVINCIAL DE LA JEUNESSE
DU HAUT-UELE RELATIVE AUX DEMOLITIONS ET CONSTRUCTIONS ANARCHIQUES DANS LA VILLE D’ISIRO

Le Conseil Provincial de la Jeunesse du Haut-Uélé, CPJ/HU en sigle, s’est réuni à ce jour afin d'analyser la situation des démolitions et constructions anarchiques qui se font observées ce dernier temps dans la Province du Haut-Uele en général et dans la ville d’Isiro en particulier.
Considérant l’esprit de la lettre n°25/CAB/VPM/MININTERSECAC/GKM/082/2020 du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur, Sécurité et Affaires coutumières du 27 juin 2020 adressée à tous les Gouverneurs des Provinces de la République relative aux conséquences néfastes des constructions anarchiques sur l’ensemble du Territoire National ;
Soucieux de voir la ville d’Isiro, siège des institutions provinciales et miroir de notre Province répondre aux standards urbanistiques internationaux, conformément aux textes légaux en matière et urbanistique de la République Démocratique du Congo ;
Entendu les cris d’alarmes d’une partie de la population iséroise touchée par les travaux d’élargissement et la réhabilitation des avenues ainsi que la démolition des maisons construites anarchiquement, déclare ce qui suit :

Le CPJ/HU félicite et en courage l’exécutif provincial pour les travaux de construction et d’élargissement des avenues de la ville d’Isiro conforment aux lois du Pays, qui, par leur dimension actuelle, sont à l’origine de plusieurs accidents de circulation routière ;
Le CPJ/HU demande à l’exécutif provincial d’intensifier la campagne de sensibilisation relative aux travaux de la modernisation de la ville, pour permettre aux personnes qui seront touchées par lesdits travaux de se préparer conséquemment ;

Le CPJ/HU demande à la population de la ville d’Isiro de recourir souvent aux services compétents et de se conformer aux normes urbanistiques avant d’entamer une quelconque construction ;

Aux services fonciers de la Province, le CPJ/Haut-Uélé leur demande d’accomplir correctement leurs missions et d’accompagner la population pour éviter les erreurs techniques de délimitation et de constructions de leurs parcelles ;

Le CPJ/Haut-Uélé condamne avec fermeté la versatilité dont vient de faire preuve des hauts dirigeants de la société Civile, qui hier, soutenaient haut et fort n’avoir jamais observé une telle transformation dans le Haut-Uélé. Ce revirement dont le CPJ soupçonne les contours mercantilistes, entame la crédibilité de ces structures citoyennes et jette de l’opprobre sur leurs dirigeants ;

Le CPJ/Haut-Uélé met en garde quiconque (politicien, acteur de la société civile ou commerçant soit-il) qui tenterait de manipuler la jeunesse dans sa globalité pour des faits obscurs et ayant comme agenda caché de remettre en cause les efforts du développement et d’émergence de notre Province déjà entrepris par les institutions provinciales légalement établies ;

Enfin, le CPJ appelle les jeunes du Haut-Uélé à ne céder ni à la manipulation quel qu’en soit la nature ou l’origine et de soutenir seulement et uniquement les actions ayant trait au développement de notre chère et unique Province.

Que Vive la République Démocratique du Congo !
Que vive la Province du Haut-Uélé !
Que vive le Conseil Provincial de la Jeunesse !

Fait à Isiro, le 07 Juillet 2020

Pour le conseil Provincial de la Jeunesse du Haut-Uélé

BUTIN KAHINDO BUTISHO
Présidente a.i