Isiro : Christophe Baseane Nangaa reçoit le soutien des gestionnaires de la ville

Christophe Baseane Nangaa, Gouverneur du Haut-Uele/ photo Gouvernorat

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a accordé une audience inédite à une délégation composée du personnel de la mairie d’Isiro ainsi que des chefs des onze quartiers que compte le chef-lieu de sa province.

Pendant trois heures, il était question entre les différentes parties de faire le point sur le fonctionnement de cette entité territoriale décentralisée près de deux ans après son arrivée au pouvoir.

Dans sa communication, l’autorité provinciale a demandé à ses interlocuteurs à produire un rapport complet de la mairie afin de la permettre de poser un diagnostic susceptible d’entraîner le bon fonctionnement de cette structure tout en insistant sur le caractère cosmopolite de l’agglomération par ailleurs propriété commune de tous ses habitants sans discrimination tribale, raciale ou religieuse.

Prenant la parole, le maire intérimaire, Marcel Sengi Apabisi au pouvoir depuis fin janvier 2020 a commencé par saluer l’action du Gouvernement provincial sur son entité avant de réaffirmer la disponibilité de ses administrés à l’accompagner pour le développement intégral de la ville. Avant de passer la parole à certains de ses collaborateurs, le numéro un de la ville a déploré la politisation de la gestion de l’entité notamment les intoxications de la société civile encourageant l’incivisme fiscal parmi les assujettis.

Marcel Sengi Apabisi a révélé au chef de l’Exécutif provincial son projet d’adduction d’eau dans les différents quartiers ou encore celui d’assainissement de la ville mais qui peinent à être réalisés par manque de moyens financiers et logistiques.

Pour renflouer les caisses de l’entité, le personnel a suggéré au numéro un de la province de veiller, d’abord, à la clarification de la cartographie de la ville qui prête parfois à confusion avec celles des chefferies environnantes dans le recouvrement des différents droits et taxes dus à la ville.

De son côté, Christophe Baseane Nangaa a rassuré ses hôtes sur la mise en place prochaine d’une commission mixte regroupant les différents services spécialisés en vue d’harmoniser les vues pour la maximisation des recettes. Mais dans l’entre-temps, le Gouverneur de province a garanti la poursuite des subventions tant directes (accords de certains projets directement gérés par la mairie) qu’indirectes ( la prise en charge de certains ouvrages initialement sous la responsabilité de la ville) avec comme objectif de suppléer, provisoirement les insuffisances de l’entité avant de trouver une solution durable.

Une autre réunion restreinte autour de 11 chefs de quartiers a eu lieu dans la salle polyvalente de la résidence officielle des Gouverneurs en chantier où les deux parties ont abordé plusieurs questions liées au développement de l’entité dans le respect strict des normes urbanistiques. Christophe Baseane Nangaa en a profité pour sensibiliser ses administrés autour de son ambitieux programme de modernisation de la ville d’Isiro largement soutenu par les chefs des quartiers à l’unanimité en promettant de servir d’ambassadeurs auprès de la population pour le bien-être de tous.

election-net.com/Cellule de Communication/Gouvernorat