invasion des troupes Rwandaises en RDC: voici la réaction de l'ex chef de l'armée James Kabarebe

James Kabarebe a gauche , Ph Tiers

L'ex conseiller militaire du président rwandais Paul Kagame réagit aux multiples accusations sur  l'invasion de troupes rwandaises sur le sol congolais souvent rendues  public dans différents rapports des organisations de défense des droits de l'homme nationales et internationales. 

Pour lui, l'armée Rwandaise n'a jamais tué en RDC ,mais leur présence après le Génocide de 1994 était de libérer les réfugiés rwandais pris en otage par les génocidaires.

« ll est connu que le Gouvernement  à l’origine du génocide Tutsi en 1994 est celui des ex FAR, FDLR qui ont fui vers la RDC et hébergés par le Gouvernement du Zaïre à quelques mètres du Rwanda, où même des camps des réfugiés ont été installés. C’est par exemple le camp de réfugiés de Kibumba(...) Il y’a ceux qui avaient leurs intérêts dans ces catastrophes.a-t-il indiqué mercredi dernier lors d'une émission à télévision Rwandaise publiée sur You tube soutenant que les combattants ayant  commencé à attaquer les parties du Rwanda en 1995 et des gens étaient tués,ce qui a poussé  le Gouvernement rwandais à  rapatrier leurs compatriotes  rwandais Réfugiés au Zaïre»,

Le ministre rwandais de la Défense, le général James Kabarebe, rencontre son homologue de la RD Congo, Aimé Ngoi Mukena Lusa Diese, à Kigali le 25 septembre 2015. Ph.Flickr

Cependant Kabarebe n'a pas manqué d'accuser le gynécologue congolais Denis Mukwege de collaborer avec ses  amis  qui,selon lui , soutiennent les Génocidaires du Rwanda. En outre ,il qualifie le rapport  Mapping sur la sécurité à l'est du Congo de comme une «  propagande » du prix Nobel de la paix.

« La propagande aujourd’hui est de dire que l’armée rwandaise a tué les gens au Congo. C’est parce que ces gens ont honte de ce qu’il ont fait. Ils ont échoué et continué avec leur propagande comme en Europe, et le congolais Mukwege qui travaille avec ces gens auteurs du génocide. Ils ont des intérêts et ne veulent pas que les réfugiés qui sont au Congo rentrent au pays. Ils ont même écrit un rapport dénommé Congo Mapping, où ils disent que 3 millions de personnes auraient été tuées. Mais comment tous ces gens peuvent être tués sans voir même un seul Corps?,s'interroge celui qui était également chef d'État major major des forces armées de la RDC, soutenant par ailleurs  que  l'armée Rwandaise n’a jamais tué des réfugiés au Congo.