Intelligence Artificielle : le plaidoyer de Félix Tshisekedi pour le développement en Afrique

Illustration: Intelligence artificielle. Ph. Tiers

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a participé ce lundi 7 décembre, en visio-conférence à l’instar de ses homologues africains, au 9ème Sommet de l’Alliance Smart Africa.

Un sommet au cours duquel les chefs d’Etat membres de l’alliance, ont renouvelé leur engagement à approfondir les transformations structurelles dans chaque pays pour permettre à l’Afrique d’atteindre les objectifs visés. 

Dans une allocution prononcée lundi matin lors du 9ième sommet virtuel en raison de la pandémie, Tshisekedi a rappelé l'importance pour l'Afrique d'embrasser l'intelligence artificielle comme domaine clé pour le développement en Afrique.

" L'intelligence Artificielle crée des opportunités pour que l'Afrique soit capable de se développer et avancer" a-t-il déclaré lors de ce sommet.

Le projet « Smart Africa » a pour objectif de connecter l'Afrique et aider les pays membres à atteindre les objectifs de développement durable en tirant profit sur les TICs.

A l’initiative du président rwandais, Paul Kagamé, l’Afrique se prépare pour être au rendez-vous de la 4ème Révolution industrielle, d’où la naissance en 2014 à Kigali, de l’Alliance Smart Africa.

« Smart Africa » se veut surtout être un instrument efficient capable d’offrir aux décideurs un potentiel analytique et d’anticipation sur les orientations à définir pour le développement en Afrique.