Insécurité en Ituri : des centres d'exetat délocalisés

Quelques élèves finalistes de Mwene-Ditu/ Enet/ Jp Tshimanga

La passation des épreuves des examens de la session ordinaire a été effective le lundi 30 août 2021 sur toute l'étendue de la province de l'ituri.

En ituri, l'exécutif provincial a procédé par le lancement officiel de ces épreuves à Bunia, chef-lieu de cette province comptant plus au moins 36 centres.

À en croire l'inspecteur principal Shabishimbo qui livre la nouvelle, les opérations militaires ont permis à ce que les épreuves se déroulent dans aucune quiétude.

Toutes les dispositions adéquates ont été entreprises pour délocaliser certains centres qui fonctionnaient dans les régions en proie de l'insécurité à l'occurrence dans les territoires de Djugu et Irumu

" Même là où il y avait des problèmes sécuritaires, tous les candidats présentent les examens d'Etat, tous sont dans les centres. La sécurité est assurée puisque les coins qui pouvaient être suspects, les centres ont été délocalisés", a confié l'inspecteur Shabishimbo.

L'autorité provinciale a effectué une visite guidée dans les différentes classes tout en exhortant les candidats à plus d'assiduité.

" Aujourd'hui c'est un grand jour pour nos enfants, il a fallu les accompagner, l'examen ce n'est pas dans un jour mais 4jours. Il faut qu'ils soient sereins et calmes" a dit le gouverneur militaire Luboya N'Kashama Johnny.

Ces épreuves se passent dans le respect strict des mesures barrières contre la covid-19 et tous les élèves se sont vêtus en bleu-blanc manifestant une expression de travail.

Il sied de signaler que la deuxième journée est consacrée aux branches des options.

John Mary Ndika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *