Insecurité en Ituri : des centres de passation du TENAFEP délocalisés

Quelques écoliers /Photo de tiers

Les élèves finalistes du primaire prennent part depuis le jeudi 05 août 2021 aux épreuves de l'examen national de fin d'études primaires sur toute l'étendue de la République démocratique du Congo.

La province de l'ituri a présenté plus de 46 500 élèves pour la participation de la session d'examen de l'édition 2020-2021 encadrés dans 157 centres.

L'inspecteur provincial principal qui livre la nouvelle note que les finalistes déplacés ont été acceptés dans différents centres à travers la province sans aucun incident majeur signalé le premier jour de la passation.

Pendant ce temps, la personne ressource souligne que le centre d'examen de Kampala (Ouganda) ne fonctionne pas en raison de confinement lié au covid-19.

Sosthene Shabishimbo a martelé dans ses propos sur les dispositions prises pour la réussite d'examen.

" Quant aux modalités de passation de ces examens, je rassure encore tout le monde que toutes dispositions sont suffisamment prises pour que tous élèves passent les épreuves" a-t-il ajouté tout en soulignant que certains centres ont été délocalisés suite à l'insécurité dans d'autres régions supposées sécurisées à l'instar du centre de Boga délocalisé à Kinyajojo.

Il sied de signaler que, la sous-division provinciale de l'EPST Djugu a officiellement lancé l'examen à l'école primaire Shun( Kpandroma). Le sous-proved a exhorté les élèves à avoir un esprit apaisé pour affronter les épreuves.

John Mary Ndika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *