Insécurité dans l’Est : Les États-Unis prêts à soutenir le programme de désarmement

Félix Tshisekedi, président de la RDC et Mike Hammer, Ambassadeur des USA. Ph. Tiers

Après la mise sur pied du programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilité par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, les États-Unis d’Amérique montrent leur position.

Dans un message sur le compte Twitter, ce mercredi 7 juillet 2021, Mike Hammer, Ambassadeur des USA en République Démocratique du Congo a souligné que les États-Unis sont prêts à soutenir le programme DDR-CS qui, selon lui, reste efficace et contribue à la recherche de la sécurité et la paix.

Il sied de noter que ce diplomate américain a eu à s’entretenir avec le ministère du Plan Christian Mwando où cette question sécuritaire dans l’Est a été également débattue.

”Ma première réunion avec le ministre Christian Mwando, nous avons discuté les ambitions du gouvernement pour avancer le développement au pays, attraire l’investissement, et stabiliser l’Est avec le programme de démobilisation, désarmement, relèvement communautaire et la stabilité”, a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Il sied de noter que plusieurs coins dans la partie Est de République Démocratique du Congo sont toujours secoués par l’activisme des groupes armés. Les incursions rebelles qui coûtent la vie à plusieurs personnes sont toujours déplorées, et d’aucuns pensent que la pacification passerait par le DDR-CS.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *