Incidents à Mbujimayi :Mazembe porte plainte

Moïse Katumbi Chapwe, président du TP Mazembre

Le directoire du Tout Puissant Mazembe condamne fermement les récents incidents et le jet de projectiles qui se sont produits le mercredi 28 avril à Mbujimayi où les joueurs du TP Mazembe(TPM) ont été attaqués par les supporters de Sa Majesté Sanga Balende qui ont mal digéré la défaite de leur équipe (0-1) au stade Kashala Bonzola. Le club a décidé de porter plainte contre le fauteur de trouble.

Notre délégation a adopté, à tout instant et malgré des circonstances très difficiles, un comportement exemplaire avant, pendant et après la rencontre. Cette bonne attitude n’a pas empêché des supporteurs de Sanga Balende de s’en prendre particulièrement aux joueurs. Sans vergogne, ces inciviques les ont agressés après le match, par des jets de projectiles au sortir du stade pour rejoindre le minibus qui devrait transporter les joueurs et membres de la délégation“, peut lire dans un communiqué du club Lushois publié sur son site.

D’après ce communiqué du 29 avril, même les véhicules appartenant aux citoyens habitant Mbuji-Mayi ont été caillassés “entraînant des blessures graves de nos joueurs.”

Vu ces actes, la police locale a été contrainte d’exfiltrer toute la délégation à bord d’un grand camion “CAMAZ” sous une pluie des projectiles et menaces. “N’eût-été cette louable démarche des éléments de la police, ainsi transformés en véritables boucliers, notre délégation aurait pu connaître le pire.”, ajoute la source d’election-net.com.

A cet effet, le TPM a décidé de porter plainte contre ces individus et la procédure engagée suivra son cours. Les autorités compétentes prendront les mesures qui s’imposent. Les auteurs de tels agissements s’exposent à des sanctions judiciaires et administratives qui peuvent aller jusqu’à l’interdiction d’accès à des enceintes sportives.

Rappelons dans un communiqué sur son compte Facebook le jeudi 29 avril, le président de Sanga Balende, Alexis Ali Fakhi a déploré l’agression des joueurs du TP Mazembe par les supporters de son club qu’il a appelé au fair-play tout en encourageant le développement de la jeunesse à travers le football.

Jean-Paul Tshimanga