Hommage à M'zee LD Kabila: l'UJK invite tous les leaders katangais à l'unité pour réaliser la vision de M'zee Kabila

Depuis la disparition de l'ancien président Laurent Désiré Kabila le 16 Janvier 2001, c'est pour la toute première fois que les lushois assistent à un antagonisme lors de la cérémonie d'hommages.

Face à cette fracture, Paul Mwenz, président national de l'Union des Jeunes Katangais a appelé tous les notables et leaders katangais à poursuivre la lutte de M'zee LD Kabila qui prônait que la sous-sol profite d'abord au peuple.

Cet acteur social craint que les dissensions et divisions entre les grands leaders du Katanga viennent à délivrer le certificat de décès à la lutte du Héros national

" M'zee LD Kabila est mort physiquement mais M'zee est encore vivant par son idéologie. Il faut la perpétuer. Et aujourd'hui, la lutte de M'zee que nous avons, nous risquons de faillir à cette mission parce qu'il y a trop de divisions au sein de la communauté. Et tant que vous êtes désunis, on ne saura pas réunir les stratégies pour l'émergence du Katanga. C'est dans l'unité qu'on peut défendre , c'est dans l'unité qu'on peut reconstruire le Katanga " a dit Paul Mwenz à Election-net.com

Le président national de l'UJK appelle les leaders à prôner le pardon mutuel, une des vertus de Laurent Désiré Kabila

" tout ce que nous demandons à nos frères, c'est d'avoir un même esprit. Peut importe la plateforme politique, tous nous recherchons le développement. C'est dans la famille et dans l'unité que nous pouvons aller de l'avant. Nous devons savoir que nul n'est parfait. Tous nous avons des qualités et des défauts. Donc prenons les qualités de tout un chacun alors nous irons de l'avant" a-t-il renchérit.

Après le culte en la paroisse Jérusalem de l'église Méthodiste-Unie. Les jeunes de l'UJK ont organisé une marche en hommages à l'ancien président de la RDC.

Chris Lumbu