Haut-Uélé: Voici la raison du refoulement des élèves dans certaines écoles

Quelques élèves à Beni/ election-net.com/ Dieubon M.

Trois jours de reprise de cours les élèves des établissements scolaires privés mis à la porte faute d’argent

La coordination urbaine de la société civile forces vives d’Isiro monte au créneau pour mettre en garde les Établissements scolaires privés qui après seulement trois jours de reprise des cours, retournent déjà les élèves à la maison pour le non payement de frais scolaires alors que ces derniers n’ont même pas encore bénéficié d’au moins un mois de cours.

Et ce, malgré que ces élèves ont accumulé beaucoup de retard avec un impact négatif pour leur formation suite à la pandémie à coronavirus qui décime des vies sur la planète.

Jean-Pierre Sesenge coordonnateur de cette structure citoyenne l’a fait savoir dans un communiqué de dénonciation rendu public ce jeudi 25 février 2021 dont une copie est parvenu à Eection-net.com

Il précise quand bien même que les frais scolaires concernent le mois de décembre, tout en demandant aux responsables de ces établissements de prendre leur mal à patience ”car les parents sont conscients qu’ils vont payer”

Enfin, le responsable de cette Asbl rappelles aux responsables de ces établissements scolaires privés de ne pas faire payer aux parents les frais des mois de janvier et février. Tout en sollicitant l’implication personnelle du gouvernement provincial du Haut-Uele pour que l’éducation de ces enfants soit protégée

Dieu-merci Betima depuis Isiro