Haut-Uele : Voici la ligne de conduite des CTJ et du CUJ

Rigobert Madrakele Kaloma, ministre de la jeunesse du Haut-Uele en noire entouré des responsables territoriaux et urbains de l jeunesse à Isiro/ photo Gouvernorat

Quelques jours après l'Assemblée Générale extraordinaire Élective du Conseil Provincial de la Jeunesse du Haut-Uele, tenue à Isiro vendredi 30 Octobre dernier, les Présidents des différents Conseils territoriaux et celui du Conseil Urbain de la Jeunesse du Haut-Uele ont , à travers leur déclaration adressée au Chef de l'exécutif provincial ce lundi 02 novembre 2020, félicité le Gouverneur de Province Christophe Baseane Nangaa pour son attention particulière portée à la Jeunesse de sa Province qui jadis était négligée.

Soucieux de l'émergence de leur province, singulièrement de la classe juvénile, ces représentants territoriaux des jeunes ont décidé de soutenir sans faille le Gouverneur de Province pour le changement de mentalité de cette jeunesse dans tous les secteurs de la vie.

Ayant jetté leur dévolu sur Franck Duabo lors des élections du Conseil Provincial de la Jeunesse du vendredi 30 octobre dernier, ces grands électeurs ont, par cette occasion, demandé au premier citoyen du Haut-Uele de bien collaborer avec leur représentant au niveau provincial.

"Dans cette déclaration, laissez-nous vous dire que les différents responsables territoriaux et Urbains de la Jeunesse ont porté leur dévolu à un digne fils du terroir auquel nous vous demandons de faire confiance…" pour accompagner la dynamique du développement en cours.

Par ailleurs, ils ont rappelé que le Conseil des jeunes n'est pas un groupe de pression ou d'opposition mais un organe de collaboration entre les jeunes et les pouvoirs publics représentés en Province par le Gouverneur.

Ces jeunes leaders appellent tous les acteurs politiques à s'abstenir de toutes manipulations politiciennes qui occasionnerait la stagnation de cette couche importante de la population ( Jeunesse) en émergence.

Pour ce faire, les jeunes du Haut-Uele s'engagent à ne jamais monter les uns contre les autres ou encore contre les institutions Provinciales ni contre les différentes personnalités politiques pour des intérêts égoïstes et politiques. Ainsi, les membres des CTJ et CUJ exhortent leurs collaborateurs à une prise de conscience et à œuvrer à tout instant pour l'intérêt primordial de la Jeunesse en particulier et celui de la Province en général.

election-net.com-Cellule de Communication/Gouvernorat