Haut-Uele : Signature de deux protocoles d'accords entre le Gouvernement provincial et la chambre de commerce de Rio de Janeiro

De gauche à droite, Adelardo Neto, Assistant Commercial de la chambre de commerce de Rio de Janeiro et Jean Ngelia Abusa, Directeur de Cabinet du Gouverneur du Haut-Uele Christophe Baseane Nangaa/ photo Gouvernorat

Le gouvernement provincial du Haut-Uele a de signé ce jeudi 04 novembre à Isiro, deux protocoles d'accords public-privé avec deux responsables d'entreprises Brésiliennes basée dans l'Etat de Rio de Janeiro.

Cette cérémonie de signature a eu lieu en présence du directeur de cabinet du Gouverneur de province, Christophe Baseane Nangaa, Jean Ngelia Abusa et du ministre provincial en charge de l'Agriculture, le Professeur Raphaël-Marie Masoki Atambana.

Dans une interview accordée à la cellule de communication du Gouvernorat de province, Raphaël-Marie Masoki précise que le premier protocole d'accord signé avec Fabio Désira Cardoso se focalise sur la relance de la production agricole.

Le patron de l'Agriculture confirme qu'il est un partenaire important parce qu'il a beaucoup évolué dans l'accompagnement des coopératives en particulier pour voir comment on peut avoir l'agriculture familiale à travers les formations techniques aussi à travers les différentes étapes pour la commercialisation des produits.

Le deuxième protocole d'accord est signé avec le professeur Adelardo Neto, responsable de l'entreprise dévoué dans le secteur de l'infrastructure également Assistant Commercial de la chambre de commerce de l'État de Rio de Janeiro.

" En terme d'infrastructures, nous aurons l'application de polymère, ce sont des produits spécifiques qui permettent d'avoir de revêtement des routes dont la qualité dépasse celle de l'asphalte", a-t-il déclaré.

Toute fois, Raphaël-Marie Masoki a indiqué en outre que la faim est un ennemi commun de tout le monde, raison pour laquelle le cheval de bataille du Gouvernement provincial est qu'on parle du Haut-Uele comme une province qui produit, c'est ainsi qu'il a signé le contrat dans ce cadre-là.

En définitive, il promet dès le mois prochain, les ingénieurs des constructions pour les routes et ceux de l'agriculture seront à Isiro pour de façon technique avoir tous les éléments d'appréciation.

election-net.com-Cellule de Communication/Gouvernorat