Haut-Uele-Rio de Janeiro : Vers le jumelage

Raphaël Marie Masoki Atambana, ministre de l'agriculture accompagné des investisseurs brésiliens/ photo tiers

Après sa mission officielle d'environ deux mois en dehors de la Province, mission qui l'a conduite d'abord à Matadi dans le Kongo-central, puis à Kinshasa où il a pris plusieurs contacts avec les autorités compétentes nationales et certains partenaires du développement, le ministre provincial de l'environnement, tourisme, agriculture, pêche et élevage, Raphaël Marie Masoki Atambana a regagné Isiro Jeudi 29 octobre 2020, avec à ses côtés, l'investisseur brésilien du domaine agricole, le mandataire du Gouverneur de Province au Brésil et l'inspecteur provincial de l'agriculture.

Aussitôt atterri à l'aéroport national d'Isiro/ Matari, Raphaël Marie Masoki a fait visiter à l'hôte du Gouverneur de Province, le projet agricole pilote du champ de haricot et soja situé dans les alentours de l'aéroport national d'Isiro/ Matari, champ estimé à 18 hectares réalisés avec la main d'oeuvre locale des membres de l'association "Haut-Uele d'abord".

Le séjour de ce Brésilien dans la Province du Haut-Uele est essentiellement pour prospecter, faire le jumelage du Haut-Uele avec l'État de Rio de Janeiro (Brésil) et identifier avec l'exécutif provincial, les opportunités d'investissement dans le secteur agricole et d'autres comme l'énergie où il s'y intéresse également pour un éventuel investissement sérieux, nous a indiqué le mandataire du Gouverneur Christophe Baseane Nangaa qui accompagne l'investisseur.

Le Gouverneur de Province, Christophe Baseane Nangaa veut aussi booster l'agriculture dans la mise en œuvre du plan d'actions quinquennal du gouvernement provincial aux côtés des infrastructures de base, avec le désenclavement routier de la Province qui est le cheval de bataille de l'exécutif provincial du Haut-Uele.

election-net.com-Cellule de Communication/Gouvernorat