Haut-Uele : Rencontre inédite Jean-Jacques Muyembe-professionnel de la santé à Isiro

Il s'agit du Docteur Jean-Jacques Muyembe, secrétaire exécutif de l'équipe nationale de riposte contre le coronavirus avec les médecins d'Isiro/ photo Gouvernorat

En séjour dans la ville d’Isiro Chef-lieu de la Province du Haut-Uele depuis mercredi dernier, le Virologue et Secrétaire technique de riposte contre la pandémie de Coronavirus en République Démocratique du Congo, Jean-Jacques Muyembe n’a pas eu une journée du tout repos ce jeudi 18 février 2021.

Déjà vers 10 heures locales, dans la salle des réunions du ministère provincial de la santé, le hôte du jour a échangé en présence du ministre provincial de la santé Norbert Mandana et autres personnalités politico-administratives de la Province, avec les responsables de la Division Provinciale de la Santé ( DPS) sur la gestion de la COVID-19 en Province.

Au cours de ce tête-à-tête, la DPS Haut-Uele a présenté au numéro un de l’Institut National de la Recherche Biomédicale ( INRB ) plusieurs défis dont elle fait face, notamment l’enclavement de la Province, la difficulté d’approvisionnement, le niveau de patheotechnique qui est relativement limité en matière de laboratoire et le paquet complémentaire d’activités.

D’après Jacques Gumbaluka , Chef de Division intérimaire de la DPS, les responsables sanitaires ont également insisté sur le profil épidémiologique et la situation de la vaccination dans la Province du Haut-Uele.

Très attentif, ce célèbre Virologue congolais a tenu à féliciter l’équipe de la DPS pour avoir capitaliser l’expérience de la gestion de l’épidémie de Ebola surgie en 2012 pour la pandémie de COVID-19.

Il a par ailleurs félicité l’équipe provinciale de la riposte de la pandémie de COVID-19 pour la gestion technique sans appui particulier.

“Eu égard aux difficultés que vous veniez de me présenter, je vais vous renforcer dans les jours qui viennent à un certain nombre des mesures techniques pour pouvoir poser en temps le diagnostic”, a-t-il promis.

Après cet échange, le professeur Muyembe accompagné du ministre provincial de la santé est allé visiter les installations de la Coordination provinciale de lutte contre la Lèpre et Tuberculose où est installé le Laboratoire d’analyse des échantillons de Coronavirus. Sur place, les techniciens qui y travaillent lui ont présenté quelques difficultés qui ne permettent pas le bon fonctionnement dudit laboratoire , avant de promettre d’apporter des solutions concrètes le plutôt que possible.

Quelques minutes plus tard, le Docteur Jean-Jacques Muyembe s’est rendu à l’hôpital Général de Référence d’Isiro où il a visité respectivement la salle des malades de COVID-19 et les voyageurs, la pharmacie et le laboratoire.

Après l’étape de l’hôpital général, Jean-Jacques Muyembe est allé s’imprégner de l’évolution des travaux de construction du bâtiment pouvant servir désormais pour la conservation du sang, lesquels travaux sont financés sur fonds propres du gouvernement provincial du Haut-Uele.

Avant de clôturer la journée, cette sommité sanitaire du pays a rencontré à l’hôtel Bomokandi, les médecins de la ville et ses environs. Au cours de cette séance, le hôte du jour a résumé sa communication sur l’origine de la pandémie, sa prise en charge, l’installation imminente du laboratoire d’analyses des échantillons de COVID-19 et Ebola en Province du Haut-Uele et a clôturé son allocution par l’interpellation de ces professionnels de santé à s’impliquer davantage pour éradiquer ce fléau qui a terrassé le pays depuis le 10 mars dernier.

Cellule de communication du gouvernement provincial.