Haut-Uele : Près de 15 milliards de FC supplémentaires dans le budget rectificatif pour faire face aux nouveaux défis

Christophe Baseane Nangaa, Gouverneur du Haut-Uele président le conseil des ministres à Isiro/photo Gouvernorat

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a présidé, ce lundi, 02 Novembre 2020 à Isiro, la réunion du conseil des ministres de son Gouvernement.

Lors de ces échanges, l'autorité provinciale a communiqué l'ordre du jour essentiellement consacré à l'examen du projet d'édit contenant le budget rectificatif de la province du Haut-Uele pour l'exercice 2020.

Dans son compte-rendu, Bruno Tetey Ndiama, ministre provincial de l'Aménagement du Territoire, Affaires Foncières, Urbanisme et Habitat, Hydrocarbures et Énergie faisant l'intérim du porte-parole du Gouvernement a révélé les causes exogènes et endogènes ayant milité pour la rectification du précédent budget.

" …le Ministre provincial en charge des Finances a commencé par édifier les membres du Conseil sur les causes de la rectification de l’Édit n° 019/04 du 23 Décembre 2019 contenant le Budget de la Province du Haut-Uele pour l’exercice 2020, dont :
-Les perturbations de l’environnement socio-économique tant au niveau international, national que provincial dues à la Covid-19 ;
-La modification des taux d’imposition des certaines taxes conventionnelles ;
-La rectification des dépenses d’investissement du pouvoir central à la province ;
-La reconfiguration du Gouvernement provincial suite au dernier remaniement", a précisé le porte-parole du Gouvernement provincial par intérim.

"Toutes ces causes ont entrainé les modifications du Budget de la Province dont les recettes ont été revues à la hausse de l’ordre de FC 155 222 308 918, 28 à FC 169 856 839 813, 95 soit un montant additionnel de FC 14 634 530 895, 67 soit 9,43%.", a-t-il conclu avant de souligner que ce projet d'Édit a été adopté par le Gouvernement provincial après débat et délibération des membres du Conseil.

Le Haut-Uele, comme la majorité des provinces de la République Démocratique du Congo est en plein session budgétaire au sein de l'Assemblée Provinciale.

election-net.com-Cellule de Communication/Gouvernorat