Haut-Uele : "le handicap n'est pas une fatalité", (JC Gbandazwa aux PVH)

Jean Chrysostome Gbandazwa Masibando, ministre provincial en charge des groupes vulnérables entouré des PVH à Ibambi/ photo Gouvernorat

Sous le haut patronage du Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa, le Gouvernement provincial, à travers le ministère des Affaires Sociales, Actions Humanitaires, Solidarité, Groupes Vulnérables, Cultures et Arts, a célébré avec faste, ce dimanche 12 décembre 2021, la journée des personnes vivant avec handicap, (PVH) célébrée le 03 décembre de chaque année.

Conduite par le patron de ces portefeuilles, Jean-Chrysostome Gbandazwa Masibando, cette délégation a été embarquée dans les deux bus Transco jusqu'à Bafwabaka, lieu d'apostolat de la bienheureuse Anoalite Nengaoeta Marie-Clémentine, la religieuse catholique martyrisée le 01 décembre 1964 à Isiro.

Après Bafwabaka, la délégation a, ensuite, fait une escale sur Ibambi pour participer au match de football livré entre l'équipe des personnes vivant avec handicap venue d'Isiro avec celle de la place soldé par la victoire des Isirois (1-0).

Sur place, le ministre de tutelle, a, à priori, rendu grâce à Dieu pour le souffle de vie, puis des hommages mérités au chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour ses efforts de pacifier le pays, particulièrement dans le Haut-Uele ayant permis au Gouverneur de province d'imprimer son emprunte à travers les travaux de développement de l'entité.

"Les travaux qui s'effectuent ici sont d'une importance capitale puisque là où s'arrête la route, le développement s'y arrête également, et d'où elle commence, le développement y est. Une bonne route induit la sécurité dans la région. La journée que nous célébrons aujourd'hui, l'est chaque trois décembre de l'année. L'handicap n'est pas une fatalité, mais un état d'être comme les citoyens à part entière. C'est une occasion pour nous comme dirigeants, d'attirer l'attention de tous pour soutenir les personnes vivant avec handicap. De ce fait, nous sommes appelés à vivre avec eux comme tous les humains ayant les conditions normales de vie car l'handicap n'est pas une fatalité; ce sont nos semblables. Si nous les avons conduites jusqu'ici c'est à cause du pèlerinage, comme la première dame de la République, le cardinal Ambongo et les autres autorités y sont allés, nous avons aussi penser à l'occasion de leur journée, les amener à découvrir ces lieux, selon notre politique provinciale qui vise l'égalité de tous les citoyens congolais vivant en province ; et c'est ainsi qu'il a plu à l'autorité de mettre à leur dispositions des moyens de locomotion nécessaires pour qu'elles y arrivent aussi. Ceci n'est qu'un début, il est vrai que nous venons à peine de prendre la commande de cet important ministère, notre travail est d'aider l'autorité pour que les secteurs sous notre tutelle marchent bien pour l'honneur de l'entité ", a rassuré Jean-Christophe Gbandazwa.

Motif de satisfaction pour les handicapés qui ont remercié l'autorité provinciale pour avoir pensé à eux.

"La journée des personnes vivant avec handicap se célèbre le 03 décembre de chaque année, malheureusement nous avions connu des difficultés d'ordre organisationnel et cela a coïncidé avec l'arrivée de la première dame dans notre province. Nous avons négocié auprès de nos partenaires tels que le Gouvernement provincial qui nous a répondu favorablement pour que nous la celebrions ce dimanche 12 décembre. Nous disons à nos semblables humains que nous, personnes vivant avec handicap, avons le droit et les compétences qu'eux, qu'ils cessent de nous marginaliser. En ce jour, nous sommes très heureux de célébrer notre journée et nous en remercions infiniment notre ministre sectoriel, Jean-chrysostome Gbandazwa qui nous a accompagné d'Isiro jusqu'à Bafwabaka. Nous avons visité les sites des réalisations du Gouvernement que dirige Christophe Baseane Nangaa et nous le félicitons pour ces travaux. Nous n'avons pas assez des mots pour le remercier mais nous l'encourageons à continuer sur cette lancée. Le Gouverneur est est un homme attentif, aujourd'hui grâce à lui, l'un de nous travaille déjà au ministère qui nous gère, nous en sommes forts contents et cela est pour nous, une manière d'accompagner l'autorité pour la considération qu'elle a envers nous", a lancé Justin Zilidaduyo Gimiko, coordonnateur provincial des personnes vivant avec handicap dans le Haut-Uele.

La journée a été clôturée dans la grande salle de la cathédrale notre dame l'enfant Jésus d'Isiro. Là, le ministre a promis à ses hôtes de travailler pour leurs intérêts conformément à la vision du chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo matérialisée dans le Haut-Uele par le Gouverneur de province, Christophe Baseane Nangaa .

election-net.com/Cellule de Communication/Gouvernorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *