Haut-Uele : l’armée maintien la pression sur les criminels, des arrestations signalées à Wamba

Isaac Kisebwe, commendant du secteur opérationnel Uele avec Crispin Alibu, ministre de l'Intérieur du Haut-Uele avec des présumés criminels à Bole Bole

Après plusieurs incursions en territoire de Wamba depuis 2019, ces hors la loi présenté ce lundi 05 juillet au gouverneur de Province au Camp militaire de MAMBAYA à Isiro , seront déférés devant la Justice.
Selon le général Isaac KISEBWE, commandant des opérations des Uélés, les 5 malfaiteurs sont appréhendés à Mambati juste après le dernier forfait commis du 5 au 6 juin 2021 dans cette zone orifère. La même source rapporte que ces derniers pillaient la population à chaque fois et avaient trouvé refuge dans la forêt. Pour le général Isaac KISEBWE, ces hors la loi sont principalement venus de l Ituri et de la Tshopo, deux provinces voisines du haut uele. La présentation de ces bandits est faite au ministre provincial de l’intérieur, représentant personnel du gouverneur Christophe BASEANE NANGAA avant de les transférer devant les juridictions compétentes dans le but de répondre de leurs actes. Les armes que ces bandits opérant dans ce coin utilisent sont des manchettes et les armes de la fabrication “Yakoma” c’est-à-dire pistolet local avec les cartouches communément appelées 00.

Pour Crispin Alibu, au nom du gouverneur de province, a vivement remercié le président de la République et Chef de l’État pour la paix qu’il ne cesse de prôner à travers la sécurité de la population et ses biens.
Il a ensuite félicité la prouesse de l’armée quant au maintien de la paix sur toute l’étendue de la province du Haut-Uélé. Le représentant personnel du chef de l’exécutif provincial a sollicité une étroite collaboration entre la population et les services de l’ordre pour que l’émergence de la province ne puisse pas ratée à cause des inciviques animés de mauvaise volonté fabriqués des toutes pièces. Crispin ALIBU UWETE a invité les uns et les autres aux travaux qui peuvent servir au développement de la province tels que les travaux champêtres, et non prendre des armes pour tuer et traquer les concitoyens. A tout cas, la justice est appelée à dire le droit.

Rappelons que le 30 juin 2021, le gouverneur Christophe BASEANE NANGAA s’était rendu à Bole-Bole pour mobiliser les éléments de FARDC se trouvant sur cet axe en pleine réhabilitation. Cela n’était pas un fait du hasard que l’homme pragmatique baptisé Moïse du Haut-Uélé par la population a songé à la construction de cette route longue de 125km en territoire de Wamba qui détient d’énormes potentialités en vue de donner un nouveau souffle de vie économique à ladite province. D’où, barrer la route aux atrocités commises à la population du Haut-Uélé par des inciviques demeure une priorité des priorités.

election-net.com/ Cellcom Gouvernorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *