Haut-Uélé: La député provinciale Elysée Mago conduit une délégation au cabinet du gouverneur en prévision du contrôle budgétaire

Honorable Elysée Mago photo tiers

La députée provinciale Elysée Mago Ozingo, élue du territoire de Wamba, a conduit ce lundi 31 mai 2021, une forte délégation composée essentiellement de quelques députés provinciaux et agents de l'Assemblée provinciale du Haut-Uélé, membres de la commission économique et financière au cabinet du gouverneur de province Christophe Baseane Nangaa. Objectif:  présenter des civilités au numéro un de la  province en prévision du contrôle budgétaire de l'exercice 2021 dans son institution.

Pour lever toute équivoque par rapport au budget provincial de 2021, Elysée Mago a précisé: «Il y a eu beaucoup de polémiques au tour du budget 2021. Les gens pensaient comme l'Assemblée provinciale n'avait pas voté le budget 2021, la province ne peut plus fonctionner. Ça ce sont des allusions, d'ailleurs c'est une question qui a été déjà résolue au niveau de la loi qui dit qu’au cas où l'Assemblée provinciale ne vote pas le budget dans le délai légal, l'exécutif provincial doit prendre un arrêté pour le promulguer. Et c'est ce qui a été fait. Et ce budget doit être exécuté normalement».

Elysée Mago Ozingo a confirmé que ce contrôle de 10 jours, aura pour mission de connaître les montants qui ont été mobilisés par le gouvernement provincial du Haut-Uélé depuis le mois de janvier jusqu'à celui de mars. Il permettra aussi de savoir à quoi ont-ils servi car, il s'agit bien de l'argent de l'Etat congolais. «À notre niveau, on doit faire le contrôle, chaque après trois mois. C'est d'ailleurs ce que nous sommes venus faire, parce que nous devons connaître, la province a mobilisé combien depuis le mois de janvier jusqu'au mois de mars et comment cet argent a été dépensé, qu'est-ce qu'on a fait avec cet argent, ensuite nous allons faire notre rapport à l'Assemblée après le contrôle», a-t-elle déclaré.

En tant présidente de l'Écofin au sein de l’Assemblée provinciale, Elysée Mago est  satisfaite de la collaboration de l'autorité provinciale qui n'a pas hésité un seul instant de se mettre à la disposition de ministres des Finances et ITPR, mais aussi à celle du directeur de la Dgrhu et de la Dto ( Direction de trésor et de l'ordonnancement).

Dieu-merci Betima, depuis Isiro