Haut-Uele : Jean- Jacques Muyembe s’engage à doter les villes d’Isiro et Watsa d’un laboratoire moderne

Professeur Jean Jacques Muyembe, responsable du secrétariat technique chargé de la rispote du coronavirus en République Démocratique du Congo

Le célèbre virologue et Secrétaire technique de la riposte contre la pandémie de la Covid-19 en République Démocratique du Congo, le professeur Jean-Jacques Muyembe, vient de s’engager à doter la province du Haut-Uele d’un laboratoire performant, dont un à Isiro et un autre dans le territoire de Watsa dans un bref délai. Ce, dans le souci de permettre à la population de cette partie de la République de faire souvent face aux épidémies éventuelles , mais aussi la résurgence de la de pandémie d’Ebola et la Covid-19.

Il a fait cette déclaration au cours d’un point de presse qu’il a tenu ensemble avec le gouverneur de province à l’intention de la presse Isiroise le samedi 20 février 2021.

Dans sa communication, le Directeur technique de l’INRB a fait savoir à la presse que lors du tête-à-tête avec le gouverneur de province, ce dernier voudrais s’enquérir des conditions préalables pour prévenir la province de la résurgence du virus Ebola ou la covid19.

De son côté, le professeur Jean-Jacques Muyembe a rassuré le gouverneur de province et sa population de la nécessité d’installer un laboratoire performant dans la ville d’Isiro et Watsa.

Ce mariage désormais signé permettra à l’INRB de renforcer les capacités de ces laboratoires pour la détection rapide des épidémies, indique Jean-Jacques Muyembe.

” Nous sommes tout à fait d’accord d’accompagner le gouverneur, pour doter la province du Haut-Uele d’un laboratoire performant qui n’a rien à envier avec celui de l’INRB Kinshasa, c’est une promesse, nous devons absolument la réaliser “, confirme le virologue avant d’ajouter:

” On ne peut pas seulement lutter contre les épidémies avec le laboratoire, il faut le renforcer avec les moyens logistiques. Donc nous allons au-delà des laboratoires doter la province des ambulances, renforcer les structures sanitaires avec les matériels de protection, bref renforcer les systèmes de surveillance de la maladie dans la province”.

Par l’occasion, il a invité la presse à accompagner les autorités sanitaires à donner la vraie information à la population.

Dieu-merci Betima depuis Isiro