Haut-Uele/Infrastructures: Christophe Baseane Nangaa réconforté par des élus de l'opposition

Christophe Baseane Nangaa, Gouverneur du Haut-Uele/ photo Gouvernorat

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a visité, ce jeudi 16 juillet 2020, quelques chantiers routiers de la ville d'Isiro.

Exceptionnellement, l'inspection de ce jeudi a connu la participation des quelques élus provinciaux tous membres de l'opposition politique à l'organe délibérant. De l'aéroport national d'Isiro-Matari en passant par le pont Dingilipi, ces hôtes ont pu se rendre compte de l'évolution des travaux.

Vincent Dombe, député provincial Haut-Uele

"C'est tout simplement formidable", c'est exclamé l'élu de Niangara, Vicent Ndombe qui dit vivre réellement la métamorphose de la province sous le leadership de Christophe Baseane Nangaa.

A lire aussi Haut-Uele: Christophe Baseane Nangaa déploie les engins sur Nabu Kongo

De son côté, le député provincial élu de Dungu, Norbert Samaki s'est dit également satisfait de l'évolution des chantiers à travers toute la province.

Il a, en outre promis de plaider auprès de ses collègues pour que l'Assemblée Provinciale accorde une ligne budgétaire conséquente aux infrastructures lors de la prochaine session budgétaire afin de permettre au Gouvernement de poursuivre le désenclavement du Haut-Uele.

Roger Gaise, recteur de l'Université de l'Uele, la première institution d'enseignement de la province estime que ces chantiers vont à coup sûr, impulser l'essor de la province pour un développement harmonieux et durable.

Il faut rappeler que depuis son arrivée au pouvoir l'année dernière, le Gouvernement Baseane Nangaa a lancé plusieurs travaux publics dont la réhabilitation et la reconstruction de près de 500 Km des routes, l'érection en cours des 07 postes de péage moderne doublés des parcs à bois, la reconstruction de la résidence et du bureau du Gouverneur.

Fort de son usine de fabrication des buses à béton installé à Isiro même grâce à l'accompagnement des experts ougandais, l'exécutif provincial ambitionne de remplacer tous les ponts en grumes et en buses armeco par ces ouvrages plus solides.

Depuis fin avril, plus de 600 buses à béton ont été fabriquées pour équiper tous les chantiers là où les besoins sont exprimés. Pour ce faire, chaque jours, des engins remorqueurs défilent à Magambe sur ce site tournant en plein régime pour s'approvisionner.

election-net.com-Cellule de Communication/Gouvernorat