Haut-Uele/ Infrastructures : "C'est un homme de terrain", (Faustin Tasile sur Christophe Baseane Nangaa)

Christophe Baseane Nangaa, Faustin Tasile/ Cellcom Gouvernorat

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a effectué la visite de différents chantiers lancés à travers son entité.

Ce périple quasi quotidien a connu la participation du Vice-président de l'Assemblée provinciale, Jean-Faustin Tasile qui a salué la détermination de l'autorité provinciale à vouloir transformer le Haut-Uele.

"Moi-même, le long de la route je disais à l'Excellence (Gouverneur de province) s'il parvenait à faire de toute la province ainsi comme cette route ( axe Nava-Nebobongo-Bole Bole), je crois que ça sera un boom : un développement sans précédent, parce que vous roulez comme si vous étiez sur le goudron (asphalte) ", a-t-il déclaré à la presse à son arrivée dans le centre de négoce de Bole Bole où d'importants engins ont été déployés pour le désenclavement totale de la contrée.

''Une route impeccable. Comme il a déjà amené les machines dans d'autres coins, il va relier toute la province et j'ai apprécié le travail. C'est un homme de terrain", a poursuivi la deuxième personnalité de l'organe délibérant.

Route Bole Bole

Par ce faire, Jean-Faustin Tasile a lancé un message l'apaisement et à l'unité en direction de la population population auprès de qui il sollicite le soutien au Gouvernement provincial afin de pérenniser l'élan de développement en cours pour l'émergence du Haut-Uele avant d'encourager le Gouverneur Christophe Baseane Nangaa de concrétiser le projet de construction du pont Nepoko censé faciliter l'interconnectivité des provinces.

"Aujourd'hui nous sommes à côté de la rivière Nepoko où le Gouvernement provincial est en train de travailler pour jeter un pont. Nous devons reconnaître les efforts fournis par le gouverneur Christophe Baseane Nangaa. Aujourd'hui nous sommes à Wamba, demain nous serons à Rungu, après demain nous serons à Niangara, Watsa, Dungu, jusqu'à Faradje. Qu'on nous laisse le temps, on ne construit pas une province à une seule journée, à une semaine, il faut du temps", a déclaré pour sa part le ministre provincial de l'Intérieur, Crispin Alibu Uwete également de la partie.

Ce plébiscite du Gouvernement Baseane Nangaa s'étend jusqu'au niveau de l'autorité coutumière de la place, à l'instar de Monsieur Alimasi, chef de la chefferie BalikaToriko, témoin de ce changement radical de la contrée qui connaît un engouement sans précédent depuis la création de l'axe Nava-Nebobongo-Bole Bole par le Gouvernement provincial.

election-net.com/Cellule de Communication/Gouvernorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *