Haut-Uele/FEC : Clôture des activités du cinquantenaire par Raphaël-Marie Masoki Atambana

Raphaël-Marie Masoki Atambana, ministre provincial de l'Agriculture, Pêche et Élève, Environnement, Développement Rural et Tourisme du Haut-Uele.

Le Ministre provincial de l'Agriculture, Pêche et Élevage, Environnement, Développement Rural et Tourisme
du Haut-Uele, Raphaël-Marie Masoki Atambana, représentant personnel du Gouverneur de province a présidé, le jeudi 09 décembre 2021, dans la salle polyvalente de la résidence officielle du Gouverneur de province à Isiro, la cérémonie de  clôture des activités marquant les 50 ans d'existence de la Fédération des Entreprises du Congo, (FEC).

Dans son adresse, Raphaël-Marie Masoki Atambana a indiqué que la FEC est une partenaire du pouvoir public avec laquelle,
''le Gouvernement provincial entend développer une collaboration parfaite pour relever les différents défis du développement de l'entité sous le leadership du Gouverneur de province, Christophe Baseane Nangaa conformément à la vision salvatrice du Chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo".

Lancée par le Gouverneur de province dans l'avant-midi de ce même jeudi, ces assises ont duré toute cette journée en présence des délégués venus de quatre coins du Haut-Uele sous la conduite de Cyrile Ekolo, le numéro un de cette corporation patronale.

"En tant que chambre de commerce et syndicat patronal, la FEC est la principale organisation professionnelle des opérateurs économiques des secteurs d'activités confondus. À ce titre, elle est l'un des partenaires privilégiés du pouvoir public, dans la mesure où elle joue un rôle prépondérant dans l'émergence de l'économie nationale et constitue ainsi l'un des principaux pourvoyeurs des ressources financières du Trésor tant national, provincial que des Entités Territoriales Décentralisées", a déclaré le chef de l'Exécutif provincial lors de cette allocution d'ouverture.

Christophe Baseane Nangaa a surtout insisté sur la nécessité d'avoir une "franche collaboration entre la FEC et l'État ainsi qu'une croissance et une prospérité de toutes ses activités car au terminus, c'est notre population qui en bénéficie".

"Concernant notre vision en tant que Gouvernement provincial, notre programme d'actions avait levé l'option de redynamiser l'Économie de la province par le soutien sans faille aux entreprises locales, véritables agents créateurs de la valeur ajoutée, en leur offrant des opportunités d'affaires dans le cadre du partenariat public-privé. C'est dans cette optique que mon Gouvernement, dans son volet infrastructure, a eu à travailler avec la plupart des entreprises membres de la FEC telles que IOB, ORC, TES, SGU…", a poursuivi le numéro un du Haut-Uele.

"Je compte continuer sur cette lancée et intensifier ce partenariat dans d'autres secteurs vitaux de l'économie provinciale notamment : l'agriculture, l'énergie et les mines", a-t-il promis avant d'inviter les chambres de commerce œuvrant dans sa juridiction à "accompagner le Gouvernement provincial en sensibilisation leurs membres à la culture fiscale afin de donner à la province plus de moyens de sa politique".

Cellule de Communication/Gouvernorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *