Haut-Uele/ EPST : Plus de 400 000 élèves attendus pour cette année scolaire

Christian Pitanga Mangandro, Vice-Gouverneur du Haut-Uele dans une salle de classe à Isiro

Le Vice-Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christian Pitanga Mangandro, accompagné notamment de la Ministre Provinciale de l'Enseignement Primaire Secondaire et Technique, Françoise Azaro Kany, a visité certaines écoles tant publiques que privées du chef-lieu de la province pour se rendre compte de l'effectivité de la rentrée des classes pour la nouvelle année scolaire qui a commencé ce lundi 04 octobre sur toute l'étendue du territoire national, conformément au calendrier du ministère de tutelle.

Le numéro deux de l'Exécutif provincial, s'est dit satisfait du retour effectif des bleus blancs particulièrement dans la ville d'Isiro et dans la province en général.

"C'est un sentiment positif par rapport au constat que nous avons fait lors de notre ronde, en visitant quelques écoles ce matin dans la ville d'Isiro. Je puis dire que dans la ville d'Isiro en particulier et selon le rapport préliminaire qui nous vient de l'intérieur, la rentrée scolaire est effective dans le Haut-Uele. Toutefois, il y a quelques faiblesses par rapport aux effectifs, puis que normalement aujourd'hui les premières leçons devraient être dispensées mais malheureusement on remarque l'engouement des parents pour l'inscription de leurs enfants, quelque chose que nous encourageons. Mais du côté enseignants, nous avons aussi constaté la présence massive dans des écoles où les cours se dispensent déjà et nous les encourageons parce que c'est ça le respect du calendrier scolaire", a-t-il déclaré.

"Si ces derniers ne sont pas bien formés par négligence des encadreurs, nous au niveau de l'Exécutif provincial nous n'allons pas tolérer ", a-t-il prévenu

"Aux syndicats, de reconnaître les efforts que le Gouvernement central a consenti dans le secteur de l'Enseignement. Avec la vision de la gratuité, il y a l'accompagnement constant du président de la République dans ce secteur et ses efforts doivent être pleinement reconnus par tous les partenaires éducatifs. Je sais qu'il y a encore des choses qui restent à améliorer, et cela ne doit pas changer d'un coup de bâton magique; nous devons nous mettre ensemble pour assurer d'abord l'intérêt supérieur de nos enfants et nos intérêts pourraient suivre", à poursuivi le Vice-Gouverneur.

Le président provincial de l'association nationale des parents d'élèves du Congo a, pour sa part, mobilisé les parents à envoyer les leurs le plus tôt que possible pour éviter d'encaisser des vides dans leur cursus.

Il faut rappeler que le Vice-Gouverneur de province
a visité six écoles entre autres l'EP2 Tely (ECCATH), Ma famille (ECCATH), l'EP Kolu (protestante), le groupe scolaire Asibu (privé), l'Institut Saint Kizito (ECCATH) et l'école primaire d'Application d'Isiro/EPA (publique). Selon les statistiques du ministère provincial de l'EPST, 30 millions d'élèves sont attendus pour l'ensemble du pays et 472, 81 élèves pour la province du Haut-Uele attendus hormis les nouveaux inscrits.

election-net.com/Cellule de Communication/Gouvernorat

1 thought on “Haut-Uele/ EPST : Plus de 400 000 élèves attendus pour cette année scolaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *