Haut-Uele / Dungu : le Gouvernement provincial annonce le retour imminent de Jean-Marie Dikamoke à Malingindo

Le Gouverneur de la Province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a présidé ce vendredi, 12 novembre 2021 dans la salle des réunions Kibali du Gouvernorat de province à Isiro, une réunion extraordinaire du comité provincial de sécurité.

Le point saillant de cette séance de travail était de peaufiner des statistiques afin de rétablir l'autorité de l'État en chefferie Malingindo dans le Territoire de Dungu, selon le ministre Provincial de l'Intérieur intérimaire, Rigobert Madrakele Kaloma.

Rigobert Madrakele Kaloma, ministre de l'intérieur intérimaire du Haut-Uele

D'après ce dernier, une délégation provinciale se rendra incessamment surplace en vue de réinstaller Jean-Marie Dikamoke à la tête de cette Entité Territoriale Décentralisée qu'il a dû abandonner à cause de l'insécurité il y a de cela deux ans.

"C'est le sentiment de satisfaction par ce que j'ai trouvé presque toutes les solutions à mes problèmes, particulièrement mon retour depuis des années, dans ma chefferie (Malingindo) qui était affectée par l'insécurité et le phénomène des groupes armés et j'ai trouvé aussi de solutions auprès du Gouverneur concernant l'enclavement de notre contrée ainsi que la solution au problème qui se pose dans la chefferie voisine. Je rentre avec beaucoup d'honneur" a déclaré le Chef Jean-Marie Dikamoke.

Il faut rappeler que ce chef de chefferie avait fui son entité pour s’installer à Dungu suite à une insécurité exacerbée principalement par la présence notamment des éleveurs nomades Mbororo armés, des braconniers centrafricains qui ont exterminé les éléphants estimés jadis à plus ou moins 2000 têtes, des éléments résiduels de la LRA ou encore des bandits locaux armés appelés Palanga Abolo.

Jean-Marie Dikamoke, chef de la chefferie Malingindo

Prenant la mesure de la chose, le Gouvernement provincial, conformément à la vision du chef de l’État visant à restaurer l'Autorité de l'État à travers les coins et les recoins de la République Démocratique du Congo a levé l’option d'imposer la paix dans la zone en procédant par la réinstallation des animateurs de l'appareil de l'État dans cette partie du Haut-Uele et redonner espoir aux populations de la contrée.

election-net.com/Cellule de Communication/Gouvernorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *