Haut-Uele/ CPJ : Christophe BASEANE NANGAA promet son accompagnement

Le gouverneur Baseane Nangaa entouré de la délégation du comité provincial de la jeunesse.

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a reçu, ce mardi, 24 Août 2021, dans son cabinet de travail à Isiro, le comité directeur du Conseil Provincial de la Jeunesse du Haut-Uele, conduit par son président Frank DUABO. Ces échanges ont été axés notamment sur le déplacement du représentant de cette structure à Kinshasa où il a participé à l'élection du président du Conseil National de la Jeunesse en juillet dernier. Au sortir de cette audience avec l'autorité Provinciale, le numéro un de cette structure juvénile s'est dit satisfait.

"Nous avons eu l'honneur d'être reçu par le Gouverneur de province. Une première rencontre depuis notre élection à la tête de cette structure. C'était pour nous l'occasion de le rencontrer et de lui présenter nos civilités puisqu'il faudrait commencer par là, d'autant plus que depuis que notre bureau a été investi, nous ne nous sommes jamais rencontrés. Le Gouverneur de province, selon les textes qui régissent le CPJ, est le numéro un du conseil provincial", a déclaré Franck Duabo.

Il a reconnu, en outre, la volonté du chef de l'Exécutif provincial pour ses efforts dans la promotion de la Jeunesse.

"D'aucun n'ignore que c'est depuis 2017 que le CPJ a vu le jour dans notre provincial, et faudra-t-il le souligner, c'est grâce à l'avènement de l'actuel Exécutif que nous avons eu de bonnes élections. Il faut noter que c'est sous la volonté du gouverneur Christophe Baseane Nangaa que ces élections ont eu lieu et nous devons le remercier pour ça", a-t-il poursuivi avant d'entrer en profondeur de son échéange avec le chef de l'Exécutif.

"Nous avons aussi présenté à l'autorité les quelques difficultés auxquelles fait face notre bureau. Nous avons des problèmes de mobilités, le bureau éprouve des difficultés pour aller à l'intérieur et recueillir les vrais problèmes de la jeunesse pour présenter à l'autorité, ce qui ne lui permet pas de bien jouer son rôle. Nous avons également fait part au chef de l'Exécutif des préparatifs de la journée internationale de la jeunesse qui devrait être célébrée le 12 de ce mois mais repoussée au 28 du même mois et le Gouverneur nous a promis son accompagnement. Nous avons échangé sur plusieurs questions de la jeunesse et il a promis, au-delà de ce qu'il a déjà et est en train de réaliser, de s'investir pour que notre jeunesse émerge et se développe dans tous les secteurs. Nous, comme représentant de tous les jeunes de la province du Haut-Uele, nous n'avons qu'un seul message à leur lancer, celui d'appuyer et d'accompagner ce Gouvernement qui travaille pour notre intérêt (…)", a-t-il martelé.

Franck Duabo a aussi rendu hommage à l'autorité Provinciale, qui grâce à son leadership, a permis à son Gouvernement de financer entièrement tout le processus du séjour de sa délégation à Kinshasa.

Cellule de communication/ Gouvernorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *