Haut-Uele covid19 : la société civile dénonce la tenue clandestine des réunions politiques à Isiro

La coordination provinciale de la société civile forces vives du Haut-Uele hausse le ton pour dénoncer la tenue clandestine des réunions politiques durant cette période de coronavirus . D'après son coordonnateur monsieur l'Abbé Georges SEMENDE KAMESIDU ,certains politiciens du Haut-Uele en organisent de réunions clandestines ne respectant pas des mesures sanitaires pour éviter la propagation du coronavirus .

La société civile dénonce également le non respect des mesures de prévention et de protection contre la pandémie de Covid-19 prises par le président de la République Démocratique du Congo, lesquelles ont été relayées en province par le gouverneur de province Christophe BASEANE NANGAA.

Cependant, les forces vives demandent aux autorités, services de sécurité de tout mettre en œuvre pour garantir la faisabilité des mesures arrêtées par le président Félix Tshisekedi .

Par ailleurs, Georges SEMENDE réaffirme son engagement de soutenir et accompagner tout projet de développement au profit de la population quelque soit sa nature et sa provenance.

" car étant représentant de la population , jouons aussi le rôle d'arbitre capable de cerner des actions, des initiatives et des actes que posent désormais non élus. Note Georges SEMENDE avant d'appeler les députés à jouer pleinement leur rôle.

À vous nos élus, ne vous détournez pas de vos missions, restez juste honnête. Nous veillons à ce que toutes les complicités malsaines nuisant à notre province puissent être arrêtées et nous nous s'attaquerons droitement à leurs initiateurs. A-t-il interpellé.

Dieu-merci BETIMA depuis Isiro.