Haut-Uele/Covid-19 : Le SYECO déplore le monnayage des certaines écoles en contrepartie de la désinfection

Joseph Ugena président SYECO H-U Photo Dieu-merci B./ENET

Ecouter cette information

Le Syndicat des Enseignants du Congo/Branche Haut-Uele par le biais de son président Joseph Atako Ugena  monte au créneau pour déplorer ce qu’il qualifie du monnayage des certaines écoles en contrepartie de la désinfection.

Il l’a fait savoir dans une interview accordée à election-net.com ce Jeudi 30 juillet 2020.

Joseph Ugena confirme que certains chefs d’établissements se plaignent du fait qu’on leurs a fixé un montant à payer aux désinfecteurs  en terme de frais de transport et pourtant toutes les écoles n’ont pas les mêmes possibilités.

 Tout en félicitant le président de la République pour la levée de l’État d’urgence sanitaire et pour la reprise le 3 août de cours sur toute l’étendue du territoire national, Joseph Ugena appelle tous les enseignants d’être au rendez-vous ce jour là car ça va de l’intérieur supérieur de nos enfants.

Concernant la problématique de la désinfection des infrastructures scolaires dans le Haut-Uele par la Croix-Rouge en collaboration avec les autorités de l’EPST, le patron de SYECO Haut-Uele appelle les parties prenantes à trouver une issue car il y a certaines écoles privées qui n’ont pas des frais de fonctionnement.

‘’Je demande à ce que le frais de transport soit fixé de commun accord avec les chefs d’établissements’’ déclare t-il

Dieu-Merci B