Haut-uele : controverse sur l’organisation des plénières à l’Assemblée provinciale

Afounde Afongenda Sumbu, président de l'Assemblée Provinciale du Haut-Uele entouré des membres du bureau/ photo tiers

Le 20 députés provinciaux qui composent l’Assemblée provinciale du Haut-Uele étaient déjà présents à l’hémicycle à Isiro , pour la plénière ce mercredi 14 avril 2021, conformément au communiqué officiel lancé par le rapporteur Adjoint de l’organe délibérant. Subitement un autre communiqué annulant cette même plénière a été présentée à la presse signée par lui-même Raphaël Ekondanide.

Dans ce nouveau communiqué, il renvoie la plénière à une date ultérieure pour certains impératifs de l’heure.

Ayant constaté la non tenue de cette plénière, l’un de 5 pétitionnaires ayant retiré la confiance aux honorables Président et Rapporteur a demandé à tout le personnel de l’Assemblée de libérer tous les bureaux et de vider le lieu, situation qui a créée une paralysie d’activités à l’Assemblée provinciale.

Déjà dans la matinée, un dispositif sécuritaire était déjà renforcé pour que la plénière se tienne en dépit de l’incertitude.

Le 30 mars, un groupe de 5 députés provinciaux avait signé une pétition de retrait de confiance aux Président et Rapporteur de l’Assemblée provinciale pour demander leur démission alors qu’un autre groupe de 15 députés provinciaux avait signé une motion de soutien aux mêmes membres du parlement provincial.

Dieu-merci Betima depuis Isiro