Haut-Uele : Christophe Baseane Nangaa reçoit le soutien des chefs des groupements Mayogo Mabozo

Le chef de l'Exécutif provincial du Haut-Uele a accordé une audience aux chefs des groupements de la chefferie des Mayogo Mabozo située dans le territoire de Rungu, ce vendredi matin 24 septembre au Gouvernorat.
L'échange a été focalisé autour des grandes réalisations du présent Gouvernement provincial depuis son avènement en 2019 à la tête du Haut-Uele.

Au sortir de l'audience, les chefs coutumiers se sont dits être édifiés de la gigantesque vision de l'équipe gouvernementale que conduit Christophe Baseane Nangaa, ayant pour projet, la métamorphose totale de l'entité.

"Nous sommes venus encourager l'Autorité provinciale pour les grandes initiatives en faveur de la juridiction. Nous en sommes témoins, et plus rien ne reste à démontrer sur la volonté politique manifeste du numéro un qui veille au développement de sa province. Aujourd'hui les fils et filles du Haut-Uele doivent être fiers de ce grand bijou qui abrite l'hôtel du Gouvernement au grand rond-point de la ville, grâce à la vision de l'homme pragmatique de Christophe Baseane Nangaa. Les routes se construisent et la circulation devient de plus en plus fluide non seulement au chef-lieu, mais bien plus encore à l'intérieur", s'est réjouit François Kupa, chef de groupement Balaiku. À lui de plaider auprès de l'autorité de penser aux secteurs de l'éducation et de la santé dans l'arrière province.

"Nous demandons à son Excellence Monsieur le Gouverneur de province de jeter un regard sur nos écoles et structures sanitaires pour l'amélioration de l'accès à la qualité de l'Enseignement et de soins de santé", a-t-il déclaré tout en se réjouissant de la promesse du Gouverneur de province à consacrer l'année 2022 aux questions liées à l'Éducation et à la Santé les infrastructures routières étant largement construites
et/ou réhabilitées.

Ce coutumier exprime la nécessité pour les populations de Rungu en général et de la chefferie des Mayogo Mabozo en particulière de se mobiliser toutes derrière le chef du Gouvernement provincial pour la maintenance des routes déjà construites, en les entretenant après le passage des machines.

Ainsi faisant, tous vont contribuer au développement du patrimoine commun, le Haut-Uele, a-t-il lâché, au nom de toute la délégation.

Cellule de Communication/Gouvernorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *