Haut-Uele: Christophe Baseane Nangaa de retour à Isiro après un long séjour à Watsa

Le gouverneur de province du Haut-Uele Christophe Baseane Nangaa passant en revue le détachement d'honneur de la police

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a regagné la ville d'Isiro ce dimanche, 02 août 2020 dans la soirée après près de deux domaines passées en territoire de Watsa.

À son arrivée sur le poste de contrôle et de participation de Gossamo, il a été accueilli par l'essentiel des membres de son Gouvernement, les responsables de son parti politique Congo Espoir, ses partisans ainsi que les membres des cabinets politiques qu'il ont accompagné jusqu'à sa résidence située en plein cœur de la ville.

En séjour de travail depuis le 23 juillet dernier dans les territoires de Watsa et de Faradje, l'autorité provinciale a eu à rencontrer plusieurs structures de la société de Watsa pour tenter de trouver une solution concertée dans la crise opposant les orpailleurs à la société Kibali Gold Mine autour de l'exploitation artisanale de l'or dans la contrée.

Lors de ces échanges, le chef de l'Exécutif provincial a opté pour le retour des exploitants artisanaux d'or sur les positions initiales avant l'éclatement de la crise en début juillet pour donner plus de chances à l'aboutissement de la table ronde État-Société civile-Kibali qu'il projette d'organiser en vue de pérenniser la paix sociale fortement menacée dans la zone.

A lire aussi Watsa/Crise Kibali-Orpailleurs : Enfin la parade!

Le séjour de Christophe Baseane Nangaa dans la région a également été marqué par la réception de 26 conteneurs des hangars destinés à la construction des prisons de Watsa et Isiro , des entrepôts modernes à Boh, site sur lequel il a eu à rencontrer les entrepreneurs du Haut-Uele ainsi que ceux de l'Ituri à qui il a demandé de venir investir dans sa province.

CBN, comme préfèrent l'appeler ses partisans a, en outre, tenu sa toute première conférence de presse du quinquennat surplace à Watsa pour présenter son bilan à mi-chemin. La réhabilitation ou construction de près de 500km des routes, d'une quinzaine de ponts, de la résidence des Gouverneurs de provinces, du Gouvernorat ou étaient parmi les réalisations mises en vedette. Il n'a pas non plus oublié les différents postes de contrôle et de participation érigés sur les principaux axes routiers de la province.

Il en a profité pour sensibiliser ses concitoyens à la culture de la conscience provinciale pour mutualiser les efforts de développement durable qui s'étendent sur tous les domaines: mines, exploitation forestière, transports et voies de communication, électricité…

election-net.com-Cellule de Communication/Gouvernorat