Haut-Uele /CFU-SNEL : Christophe Baseane Nangaa désamorce la bombe

Le Gouverneur de la Province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a présidé, ce Jeudi 28 Octobre 2021, dans la salle des réunions Kibal du Gouvernorat, une importante séance de travail aucours de laquelle les staffs dirigeants de la Société des Chemins des Fers des Ueles, (SCFU), de la Société Nationale d'Électricité, (SNEL) dans son entité ainsi que notamment le ministre Provincial de l'Agriculture, Raphaël Marie Masoki Atambana ou sa Directrice de Cabinet Adjointe, Georgette Aroya.

Cet échange était essentiellement consacré à la collaboration entre les deux sociétés étatiques pour booster le développement de la ville d'Isiro en particulier et de la province en général.

De ce fait, l'autorité provinciale qui a écouté les deux parties au sujet de différends concernant la facture de consommation de l'électricité d'une SCFU en difficulté au sein de laquelle œuvre une SNEL dépourvue d'infrastructures pour la desserte de la capitale provinciale, a invité les deux protagonistes à trouver une formule compensatoire qui les arrangerait avant d'exhorter principalement la SCFU à se rapprocher d'avantage du Gouvernement Provincial en vue d'étudier des possibilités pouvant permettre la renaissance de cette société qui faisait la fierté de la région grâce à sa ligne ferroviaire Mungbere-Isiro-Aketi-Bumba.

En pragmatique insoupçonnée, Christophe Baseane Nangaa a rappelé ses initiatives visant à désenclaver les installations de la SCFU notamment le désengorgement de la voie ferrée à Isiro, la viabilisation de l'espace spolié communément appelé CFU, le débroussaillage de certains bâtiments de la société à Mungbere qui sont autant de signaux indiquant sa volonté de faire renaître la SCFU de ses cendres ne fût-ce que dans la partie Haute-Uele avec l'ambition d'une connexion non seulement à l'Ouganda mais aussi au Soudan du Sud dès que les conditions seront réunies.

Au sortir de l'audience, Jeannine Kunangidi, Coordonnatrice Provinciale de la SCFU s'est dite satisfaite de cet échange.

"Je ne savais pas que le Gouverneur recevait les gens de la sorte. Avec notre ami de la SNEL, le Gouverneur nous a donné des bons conseils. Nous allons essayer de discuter ensemble. Nous devons aussi soutenir les actions que le Gouverneur est en train de poser. Ce ne sont pas des mauvaises actions. Et que les agents CFU ne puissent pas les voir d'un mauvais œil en se disant qu'on est en train de récupérer (exproprier) nos terres, par contre ce sont des bonnes initiatives que nous, les dirigeantes actuelles nous devons nous joindre au Gouverneur pour faire de la société une bonne affaire ", a-t-elle déclaré.

"Nous avons écrit à tous les abonnés pour qu'ils puissent payer leurs arriérés de factures mais CFU avait mal compris ça et nous avait demandé de quitter leur réseau de distribution électrique que nous exploitons mais après l'entretien avec le Gouverneur nous nous sommes séparés dans une bonne ambiance", a renchéri pour sa part, Célestin Kanda, responsable local de la SNEL à Isiro.

election-net.com/Cellule de Communication/Gouvernorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *