Haut-Uele/ Bole Bole : Christophe Baseane Nangaa lance le processus d'installation du bac sur la Nepoko

L'une des deux barges pour l'installation du bac de la rivière Nepoko à Bole Bole/ photo Gouvernorat

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a lancé, ce vendredi 23 juillet 2021, dans le centre de négoce de Bole Bole en territoire de Wamba, le processus d'installation du bac qui doit relier les deux rives de la rivière Nepoko.

Confié à la firme Sud-africaine et Zimbabwéene, HEEK INTERNATIONAL ainsi qu’Australienne JINJA MARINS, l'ouvrage peut être opérationnel dans un mois afin de faciliter les mouvements de populations et de leurs biens.

Pour Ian BAILLIE, l'un des constructeurs de la super structure, ce chantier de réfection et de modernisation de ces deux barges jusqu'à leur assemblage suivis du déploiement sur la célèbre Nepoko ne sont que les premiers pas d'un vaste projet de construction d'un pont sur cette rivière.

Quant à son collègue sud-africain, Jaques DIPPENAAR, également de HEEK INTERNATIONAL ayant supervisé le déchargement des conteneurs et de deux barges, tout est mis en œuvre pour réaliser ce projet.

D'après les projections de l'australien Jonh ROBERT MICHEL (JINJA MARINS); du Zimbabwéen Ian BAILLIE, (HEEK International) et du Sud-Africain Jaques DIPPENAAR, la prospection du lieu d'installation du pont Nepoko sont indispensables afin de booster sa matérialisation dès décembre prochain pour une durée de trois (03) mois.

Ce pont en conception d'une capacité de 80 tonnes est un engagement du Gouverneur Christophe Baseane Nangaa qui nourrit l'ambition de créer un corridor entre Kampala-Watsa-Bole Bole-Bafwasende-Kisangani afin de booster le développement de la sous-région.

Après avoir créé le tronçon Dikindi-Ibambi-Bole Bole, Christophe Baseane Nangaa projette de faire transférer son arsenal d'engins de génie civil pour attaquer l'axe Bole Bole-Bafwasende (139 KM) avec un gain de 70km de distance.

election-net.com/Cellule de Communication/Gouvernorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *