Haut-Uele, 25 millions USD de dette intérieure: héritage de Lola Kisanga et l'épine dorsale du Gouverneur Baseane

Photo de tiers

La remise et reprise entre le gouverneur sortant de la province du Haut Uele, Jean-Pierre Lola Kisanga et son successeur, Christophe Baseane Nangaa a eu lieu mercredi dernier à Isiro, le Chef lieu de cette nouvelle province issue du démembrement de 2015.

En l'absence de deux titulaires, c'est bien les deux adjoints, Prosper Mangbukele et Christian Pitanga qui ont formalisé cette cérémonie organisée dans l'enceinte du gouvernorat situé à plein coeur d'Isiro. Après la réception des symboles du pouvoir exécutif, Christian Pitanga a fait savoir que la province du Haut Uele était surendettée alors que le niveau de sa croissance n'était pas exemplaire en comparaison aux dépenses justifiées par l'équipe sortante.

Pour ce faire, le Vice-gouverneur de la province d'origine d'Anuarite Nengapeta a fait savoir que plus de 23,854,630 USD de dettes ont été laissées par le Gouvernement de Jean-Pierre Lola Kisanga en seulement trois ans de pouvoir dans la province du Haut-Uele. Il n'a pas hésité de reconnaître l'impact négatif de cette situation déficitaire sur la marche du prochain gouvernement provincial. « Cette situation hypothèque dangereusement l'avenir de la province à très cours terme. Étant donné que, les recettes qui seront mobilisées risque d'être affectées au remboursement de la dette intérieure et des acomptes de crédit bancaires évalués exactement au 5 mai 2018, à 1,154,330 USD.»

Lui-même ancien ministre de l'Enseignement primaire et secondaire de Lola Kisanga dont il avait quitté avant les dernières législatives provinciales et nationales de 2018, le colistier de Christophe Baseane Nangaa estime que la dette provinciale à rembourser aux tiers peut approcher les 30 millions de dollars américains. Christian Pitanga fait savoir que le déficit financier total de pourrait atteindre  25, 28 960 USD.

Un économiste, fin connaisseur de la région contacté par Election-net.com reconnait la difficulté, pour le prochain gouvernement de mettre en oeuvre son projet de société eu égard à cette dette «pharaonique» pour une jeune province enclavée dont la principale source de revenus reste l'Industrie minière implantée dans la région et quelques taxes.

Très optimiste, un journaliste local rejoint ce jeudi dans la matinée pense que le nouveau gouverneur, fort de son expérience d'hommes d'affaires pourra s'appuyer sur son carnet d'adresse pour tenter de séduire des partenaires privé pour des investissements dans plusieurs domaines. «Face à cette situation, faut-il redouter des poursuites judiciaires pour tenter de comprendre la traçabilité de ce fonds?» s'interroge un acteur de la société civile basé à Isiro.  Rien n'est moins sûr. 

Pour l'heure, l'entourage du Gouverneur Baseane se refuse de tout commentaire. Le nouveau Chef de l'exécutif provincial élu le 10 avril dernier par 13 voix contre 07 pour son challenger, se trouve à Kinshasa depuis.

L'homme devra regagner Isiro après le séminaire de cadrage organisé par le gouvernement national dont le début est annoncé pour ce 13 mai. Quant à Lola Kisanga, il a été aperçu hier jeudi à la plénière du sénat.     

José-Junior Owawa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *