Haut-Katanga : voici ce que réclame l’UDPS à la Gécamines après le départ de Sama Lukonde

Des militants rassemblés devant le siege de l'UDPS à Kinshasa

La nomination de Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge nourris les appétits des militants de l’UDPS. Ce mercredi 17 février 2021, ils se sont mobilisés pour réclamer la nomination de Bruno Tshibangu, président fédéral de l’UDPS Lubumbashi au poste de Directeur Général de la Gecamines.

Les jeunes militants du parti politique présidentiel étaient munis des affiches pour exprimer leur souhait. Ils préfèrent que le géant minier soit dirigé par un membre du parti de Félix Tshisekedi pour imprimer sa vision.

À ces jours, le poste de Directeur Général de la Gécamines est vacant. Une conséquence de l’absence de Sama Lukonde qui a été élevé au rang de premier ministre par le président de la République.

La logique veut qu’un autre directeur général soit nommé à la tête de cette entreprise de l’État considérée comme poumon économique de la République démocratique du Congo.

Dans son dernier rapport, Le Collectif pour l’observation des Entreprises publiques a fustigé la nomination des mandataires sur base des accointances politiques. Pour cette structure, cette pratique joue un impact négatif sur le rendement des entreprises extractives du secteur public.

Le COGEP a suggéré que cette nomination soit basée sur un véritable concours qui repose sur un cursus et un savoir-faire des candidats dans ce domaine.

Chris Lumbu